Mardi 8 novembre

ATELIERS THÉMATIQUES

Mardi 8 novembre

Légende
P Pratique clinique E Encadrement clinique
M Milieux d'enseignement O Organisation des soins
R Recherche    
A13 Mardi 8 novembre 12 h 45 à 14 h Salle : 513AB
La qualité de vie au travail des cadres infirmiers de premier niveau œuvrant en établissement de santé : des résultats prometteurs pour une administration en santé

Cet atelier présente des résultats prometteurs et concrets de stratégies mises en place pour maximiser la qualité de vie au travail des cadres infirmiers de premier niveau dans une perspective d'humanisation organisationnelle.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Déterminer les facteurs susceptibles d'influer sur la qualité de vie au travail des cadres infirmiers.
  2. Reconnaître les stratégies gagnantes pour maximiser la qualité de vie au travail.

Sylvain Brousseau, inf., Ph. D.
Professeur adjoint en sciences infirmières
Université du Québec en Outaouais (UQO)
sylvain.brousseau@uqo.ca

Chantal Cara, inf., Ph. D.
Professeure titulaire en sciences infirmières
Université de Montréal
chantal.cara@umontreal.ca

A14 Mardi 8 novembre 12 h 45 à 14 h Salle : 510A

Favoriser le développement du rôle des infirmières-chefs afin d'accroître la pratique basée sur des résultats probants en centre hospitalier

Cette revue intégrative met en évidence les barrières et les facteurs facilitants liés à l'intégration de résultats probants grâce à des interventions prometteuses que peuvent effectuer les infirmières-chefs et les organisations.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Comprendre les principales barrières et les facteurs facilitants pouvant être rencontrés par les infirmières-chefs lors de la mise en application d'une pratique basée sur des résultats probants (PBRP) par les infirmières en milieu hospitalier.
  2. Être en mesure de déterminer les interventions pouvant être réalisées par des infirmières-chefs et les organisations afin de favoriser et de promouvoir de manière durable l'intégration de résultats probants dans la pratique des infirmières.

Nathalie Larochelle, M. Sc. inf.
Conseillère cadre à l'approche adaptée à la personne âgée
CIUSSS du-Nord-de-l'Île-de-Montréal
nathalie.larochelle.cnmtl@ssss.gouv.qc.ca

Line Beaudet, inf., Ph. D.
Conseillère senior en soins spécialisés et en recherche clinique et professeure associée
line.beaudet.chum@ssss.gouv.qc.ca

Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM)

A15 Mardi 8 novembre 12 h 45 à 14 h Salle : 513EF
L'importance d'avoir plusieurs cordes à son arc lors de l'évaluation de l'état mental dans le contexte du délirium

Pour évaluer les signes et les symptômes du délirium, la profession infirmière doit aller au-delà de l'examen de la mémoire et de l'orientation. En effet, il importe d'évaluer la capacité d'attention en s'adaptant bien à chacun des contextes cliniques.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Reconnaître les limites de l'examen de la mémoire et de l'orientation pour l'évaluation des signes du délirium.
  2. Apprendre les multiples façons d'évaluer la capacité attentionnelle en pratique clinique.

Philippe Voyer, Ph. D.
Professeur titulaire
Université Laval
philippe.voyer@fsi.ulaval.ca

L'importance d'avoir plusieurs cordes à son arc lors de l'évaluation de l'état mental dans le contexte du délirium (à venir)
A16 Mardi 8 novembre 12 h 45 à 14 h Salle : 510B
Programme de formation infirmière dans une approche par compétence à la suite de l'intégration d'un poste dans une nouvelle spécialité

Le programme de formation prérequis à l'intégration d'un poste permet d'augmenter les compétences et la satisfaction du personnel infirmier. Par le fait même, l'organisation peut améliorer son efficience.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Déterminer des stratégies pour augmenter l'efficience des formations.
  2. Connaître les principes de l'approche par compétence.

Nicole Labrosse, M. Sc. inf.
Conseillère en soins spécialisés
nicole.labrosse@chuq.qc.ca

Lucie Lévesque, M. Sc. inf.
Conseillère en soins spécialisés USIP, chirurgie, cardiologie et hémato-oncologie pédiatrique
lucie.levesque@chudequebec.ca

CHU de Québec – Université Laval

Programme de formation infirmière dans une approche par compétence à la suite de l'intégration d'un poste dans une nouvelle spécialité (à venir)
A17 Mardi 8 novembre 12 h 45 à 14 h Salle : 511E
La révision du dossier de l'usager : où en sommes-nous?

L'observation de la pratique infirmière dans un centre hospitalier de soins de courte durée a permis de mettre en lumière une variabilité élevée dans les étapes du processus suivi par l'infirmière et du temps qui y est alloué dans le cadre de la révision du dossier de l'usager.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Définir l'ensemble des activités du processus de révision du dossier.
  2. Démontrer comment l'application d'une telle démarche peut favoriser l'optimisation de meilleures pratiques dans une démarche de continuité des soins.

Josée Beaudet, M. Sc. inf.
Conseillère cadre aux activités clinique
Institut de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ)
josee.beaudet.iucpq@ssss.gouv.qc.ca

Suzanne Lachance, M. Sc. inf.
Adjointe clinique à la directrice des soins infirmiers
Institut de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ)
suzanne.lachance@ssss.gouv.qc.ca

A18 Mardi 8 novembre 12 h 45 à 14 h Salle : 511C
Une terminologie standardisée en soins infirmiers dans le dossier clinique informatisé québécois?

En décembre 2015, le ministre de la Santé annonçait le déploiement d'un dossier clinique informatisé (DCI) unique pour le Québec d'ici trois ans. Pourquoi ne pas en profiter pour intégrer à notre futur DCI québécois une terminologie infirmière standardisée?

Objectifs d'apprentissage :

  1. Discuter des avantages de l'intégration d'une terminologie standardisée en soins infirmiers dans le contexte du déploiement d'un dossier clinique informatisé (DCI) québécois.
  2. Faire connaître la mission et les travaux du Centre francophone de recherche et développement de l'ICNP® du Canada (Classification internationale de la pratique des soins infirmiers).

Geneviève Mercier, M. Sc. inf.
Cadre-conseil en sciences infirmières et spécialiste en informatisation des soins infirmiers
CHU Sainte-Justine
genevieve.mercier.hsj@ssss.gouv.qc.ca

Sylvain Fournier, inf. B. Sc.
Infirmier et coordonnateur du dossier clinique informatisé
CHU Sainte-Justine
sylvain.fournier.hsj@ssss.gouv.qc.ca

A19 Mardi 8 novembre 12 h 45 à 14 h Salle : 511B
Mesurer ses choix et choisir ses mesures : de nouvelles pratiques pour le dépistage de l'hypertension artérielle

De nouvelles recommandations ont été formulées concernant l'hypertension artérielle. L'atelier vise à outiller l'infirmière en ce qui a trait aux différentes mesures de pression artérielle. Les avantages et les désavantages des mesures ainsi que les ressources pour leur réalisation et leur enseignement sont présentés.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Déterminer les éléments prioritaires qui influencent la mesure de la pression artérielle en clinique et connaître les principales erreurs à éviter.
  2. Comparer les différentes méthodes de mesure de la pression artérielle, leur lien avec le risque cardiovasculaire, ainsi que les principaux avantages et désavantages.
  3. Savoir reconnaître les ressources offertes pour l'enseignement et la réalisation des mesures de pression artérielle.

Lyne Cloutier, Ph. D.
Professeure titulaire
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)
lyne.cloutier@uqtr.ca

A20 Mardi 8 novembre 12 h 45 à 14 h Salle : 512DH
Stigmatisation des personnes qui fument : la contribution infirmière aux impératifs de justice sociale

Nous présentons les iniquités sociales associées au tabagisme et la contribution des stratégies anti-tabac à la stigmatisation de certains groupes de personnes qui fument. Nous expliquons comment les infirmières peuvent contribuer au développement de stratégies plus équitables.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Examiner la problématique du tabagisme avec une perspective critique sur le plan populationnel et sous l'angle des iniquités sociales.
  2. Comprendre les effets inattendus et néfastes des stratégies de lutte au tabagisme pour la santé des populations.

Geneviève McCready, M. Sc. (santé publique)
Étudiante au doctorat en sciences infirmières
Université d'Ottawa
genevievemccready@gmail.com

Josée Lapalme, M. Sc.
Étudiante au doctorat en santé publique
Université de Montréal
j.lapalme@umontreal.ca

Katherine Frohlich, Ph. D. (santé publique)
Professeure titulaire
Département de médecine sociale et préventive
École de santé publique
Université de Montréal
katherine.frohlich@umontreal.ca

A21 Mardi 8 novembre 12 h 45 à 14 h Salle : 512CG
La reconstruction mammaire : s'informer pour mieux participer

Le Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) a mis sur pied un projet clinique pour accompagner les femmes atteintes d'un cancer du sein ou prédisposées génétiquement en ce qui a trait à la reconstruction mammaire. Cet atelier présente le projet et les retombées cliniques de la mise en place d'une intervention éducationnelle.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Améliorer les connaissances et développer les compétences du personnel infirmier concernant les soins à offrir à la clientèle souhaitant une reconstruction mammaire.
  2. Discuter des effets de la mise en place d'une intervention éducative auprès de la clientèle.

Louise Handfield, M. Sc. inf.
Conseillère en soins spécialisés, clientèle d'oncologie et des soins palliatifs
louise.handfield.chum@ssss.gouv.qc.ca

Xuan KimLe, inf., M. Sc. inf.
Infirmière pivot en oncologie
xuan-kim.le.chum@ssss.gouv.qc.ca

Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM)

A22 Mardi 8 novembre 12 h 45 à 14 h Salle : 511AD
Présenter autrement : l'art de communiquer pour susciter l'intérêt et l'engagement de votre auditoire

À partir de données probantes et des meilleures pratiques en neurosciences, en psychologie et en design graphique, cet atelier propose de réaliser une présentation dynamique. Le but est d'apprendre comment structurer l'information, capter l'attention des participants et stimuler leur engagement.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Connaître les principes et la structure à privilégier pour assurer une présentation efficace et mémorable.
  2. Apprendre à préparer une présentation favorisant la compréhension, la rétention et l'intégration du contenu présenté.
  3. Appliquer des stratégies de pédagogie active qui favorisent l'attention et l'engagement soutenus de l'auditoire.

Johanne Martel, M. Sc. (adm.)
Coordonnatrice de projet
marteljo@hotmail.com

Johanne Dery, Ph. D. Sc. inf.
Adjointe à la direction des soins infirmiers
johanne.dery.hsj@ssss.gouv.qc.ca

CHU Sainte-Justine

Présenter autrement : l'art de communiquer pour susciter l'intérêt et l'engagement de votre auditoire (à venir)
A23 Mardi 8 novembre 12 h 45 à 14 h Salle : 510D

L'implication de l'infirmière clinicienne dans la collaboration interprofessionnelle en GMF : chronique d'une équipe gagnante!

Cet atelier propose une présentation interactive sur l'expérience de la collaboration d'une équipe interprofessionnelle en GMF, appuyée par les infirmières cliniciennes qui ont permis d'améliorer l'offre de service à la population.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Reconnaître l'importance du leadership infirmier dans l'établissement et le maintien d'une collaboration interprofessionnelle efficiente en GMF.
  2. Comprendre les principes généraux d'une bonne collaboration interprofessionnelle à partir d'un cas vécu par l'équipe multidisciplinaire du GMF Cosmopolite Saint-Laurent.
  3. Réfléchir à des moyens d'appliquer les apprentissages à la collaboration interprofessionnelle en GMF dans différents milieux de pratique infirmière.

Zina Benshila, M. Sc. inf.
Chef d'administration de programme GMF
CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal
zina.benshila.cnmtl@ssss.gouv.qc.ca

Marie-Line Renaud, Pharm. D.
Pharmacienne
CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal

L'implication de l'infirmière clinicienne dans la collaboration interprofessionnelle en GMF : chronique d'une équipe gagnante! (à venir)
A24 Mardi 8 novembre 12 h 45 à 14 h Salle : 512BF
Création et évaluation d'un programme de formation pour l'infirmière novice aux soins intensifs

Cette recherche-action vise à créer un programme de formation adapté à la réalité de pratique régionale des infirmières novices aux soins intensifs et à évaluer son implantation. Les résultats obtenus à ce jour démontrent l'intérêt d'un tel programme.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Présenter les détails d'un programme de formation destiné aux infirmières novices aux soins intensifs dans le cadre du préceptorat.
  2. Décrire la satisfaction des infirmières novices et préceptrices vis-à-vis de ce programme.
  3. Évaluer les retombées du programme en explorant les perceptions des infirmières novices et des préceptrices relativement aux apprentissages effectués par l'infirmière novice du début à la fin du programme.

Annie Perron, M. Sc. inf. (c)
Infirmière clinicienne
CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue (Centre hospitalier Hôtel-Dieu d'Amos)
annie.perron3@uqat.ca

Abir El-Haouly, M. Sc. inf., Ph. D. (c)
Professeure agrégée
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
abir.el-haouly@uqat.ca

A25 Mardi 8 novembre 12 h 45 à 14 h Salle : 510C
Implantation et consolidation de l'approche adaptée à la personne âgée (AAPA) en centre d'hébergement : une histoire de collaboration

Cet atelier présente les efforts de collaboration qui ont permis l'implantation et la consolidation de l'approche adaptée à la personne âgée (AAPA), ainsi que les 14 infirmières qui exercent le rôle de leaders cliniques dans sept centres d'hébergement du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-Montréal.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Nommer les défis potentiels à l'implantation et à la consolidation de l'AAPA dans un milieu de soins.
  2. Repérer les possibilités de collaboration lors de l'implantation et de la consolidation de l'AAPA dans un milieu de soins.

Carol-Anne Langlois, M. Sc. inf.
Conseillère cadre en soins infirmiers
CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal
carol-anne.langlois.sov@ssss.gouv.qc.ca

Leaders cliniques du projet :

Caroline Lavigne, erg., M. Réad.
Judith Chapados, inf.
Véronique Bouchard, inf.
Liudmila Filippova, inf.
Rachida Moudjed, inf.
Nancy Parisé, inf.

A26 Mardi 8 novembre 12 h 45 à 14 h Salle : 512AE
Le rôle infirmier à la Clinique SPOT : pour des soins de première ligne accessibles à une population désaffiliée

Inspiré du rôle infirmier élargi en régions éloignées, l'organisme SPOT Clinique communautaire de santé et d'enseignement se démarque en utilisant le plein potentiel du champ de pratique de l'infirmière et en offrant des soins de première ligne à une population désaffiliée.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Présenter un rôle infirmier de première ligne, optimisé et utilisé à son plein potentiel au bénéfice du patient.
  2. Tracer le portrait d'une organisation des soins efficace et efficiente grâce à une collaboration interprofessionnelle et à l'utilisation d'outils cliniques comme les ordonnances collectives.
  3. Expliquer les particularités de la pratique clinique auprès de populations vulnérables.

Annie Bérubé, inf., B. Sc.
Infirmière clinicienne
soins@cliniquespot.org

Maryse Mathieu, M. Sc. (santé communautaire)
Conseillère cadre en soins infirmiers
maryse.mathieu@csssvc.qc.ca

CIUSSS de la Capitale-Nationale

Le rôle infirmier à la Clinique SPOT : pour des soins de première ligne accessibles à une population désaffiliée (à venir)
A27 Mardi 8 novembre 14 h 15 à 15 h 30 Salle : 511E
La fin de vie dans les USI : les pistes de solution organisationnelles, professionnelles et émotionnelles des infirmières

Plusieurs barrières multifactorielles interfèrent avec l'administration des soins de fin de vie en unité de soins intensifs. Les pistes de solution identifiées par les infirmières de cette étude permettent d'envisager l'intégration des soins de fin de vie d'une manière tangible.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Distinguer les solutions organisationnelles, professionnelles et émotionnelles.
  2. Apprendre les lignes directrices fondamentales portant sur l'étude ciblée.
  3. Déterminer les pistes de solution prioritaires sur les plans organisationnel, professionnel et émotionnel qui sont ciblées par cette étude.

Diane Francoeur, M. Sc. inf.
Conseillère cadre aux activités cliniques à la DSI (par intérim)
Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ)
diane.francoeur@ssss.gouv.qc.ca

La fin de vie dans les USI : les pistes de solution organisationnelles, professionnelles et émotionnelles des infirmières (à venir)
A28 Mardi 8 novembre 14 h 15 à 15 h 30 Salle : 510D
Développer et implanter un formulaire électronique d'administration des médicaments : est-ce un défi et quels sont les bénéfices?

L'implantation d'un formulaire électronique d'administration des médicaments est un changement d'envergure pour la pratique infirmière. Au CHU Sainte-Justine, la collaboration étroite avec les infirmières a permis de favoriser leur adhésion à ce changement et d'obtenir des bénéfices tangibles.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Comprendre les bénéfices possibles de l'implantation d'un formulaire électronique d'administration des médicaments (FADMe).
  2. Déceler les enjeux probables lors de l'implantation d'un projet d'informatisation comme le FADMe auprès des infirmières.
  3. Déterminer les stratégies pouvant faciliter l'implantation d'un tel projet.

Geneviève Mercier, M. Sc. inf.
Cadre-conseil en sciences infirmières
genevieve.mercier.hsj@ssss.gouv.qc.ca

Denis Lebel, B. Pharm., M. Sc., FSCPH
Pharmacien
denis.lebel.hsj@ssss.gouv.qc.ca

CHU Sainte-Justine

A29 Mardi 8 novembre 14 h 15 à 15 h 30 Salle : 512BF
Allergie au latex : un changement de pratique nécessaire

Pour qu'une organisation offre plus de sécurité aux patients souffrant de cette allergie, des infirmières, des pharmaciens et des médecins ont misé sur le dépistage, le contrôle de l'environnement, la préparation et l'administration des médicaments parentéraux, et le contrôle de qualité.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Dépister une allergie soupçonnée au latex.
  2. Maintenir l'environnement du patient sans latex.
  3. Préparer et administrer des produits parentéraux chez une personne allergique.

Gisèle Besner, M. Sc. inf.
Conseillère en soins spécialisés
DSI du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM)
gisele.besner.chum@ssss.gouv.qc.ca

Chantal Gauthier, M. Sc. inf.
Conseillère à la gestion des ressources matérielles
DSI du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM)
chantal.gauthier.chum@ssss.gouv.qc.ca

Hélène Boyer, B. Pharm., M. Sc.
Pharmacienne
Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM)
helene.boyer.chum@ssss.gouv.qc.ca

A30 Mardi 8 novembre 14 h 15 à 15 h 30 Salle : 513EF

Établir une relation avec la personne en psychose lorsqu'elle est non volontaire au traitement

Cet atelier porte sur les enjeux de la relation infirmière/soigné avec une clientèle psychotique dans un contexte de coercition. Les caractéristiques et les conditions d'une relation de qualité sont présentées, puis des stratégies pour composer avec ce contexte sont exposées.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Comprendre les enjeux de la relation infirmière/soigné en présence de psychose dans le contexte d'une hospitalisation involontaire.
  2. Déterminer les caractéristiques d'une relation de qualité auprès de la clientèle psychotique, ainsi que les conditions favorables à celle-ci, dans le contexte d'une hospitalisation involontaire.
  3. Réfléchir sur les moyens possibles qui permettraient de développer les qualités personnelles nécessaires à la relation infirmière/soigné dans ce contexte.

Myriam Clément, inf., M. Sc. inf.
Infirmière clinicienne
Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM)
clem13@uqo.ca

A31 Mardi 8 novembre 14 h 15 à 15 h 30 Salle : 510C
Étudier les déterminants sociaux des grands consommateurs de soins à l'urgence et décrire les interventions professionnelles et les services qui leur sont offerts

Dresser le portrait des grands consommateurs de soins à l'urgence et présenter les services qui leurs sont offerts selon la perspective globale des déterminants sociaux.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Reconnaître l'influence des déterminants sociaux sur la santé des grands consommateurs de soins à l'urgence.
  2. Associer certains problèmes de santé aux déterminants sociaux.
  3. Cibler des interventions et offrir des services visant une prise en charge de la situation.
A32 Mardi 8 novembre 14 h 15 à 15 h 30 Salle : 511AD
L'art de communiquer les meilleures pratiques aux infirmières sur le terrain

Communiquer efficacement avec les infirmières des unités de soins est un défi de tous les jours. La Direction des soins infirmiers du CHU de Québec – Université Laval s'est penchée sur cette problématique afin de trouver des solutions concrètes à ce problème.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Comprendre la méthode d'analyse de la problématique de communication.
  2. Connaître la méthodologie de révision du processus de communication.
  3. Amorcer une réflexion par rapport à l'importance des processus de communication pour la réalisation de la mission.

Brigitte Martel, M. Sc. inf.
Directrice des soins infirmiers (par intérim)
brigitte.martel@chuq.qc.ca

Karine Laroche, B.A.
Agente d'information
karine.laroche@chuq.qc.ca

CHU de Québec – Université Laval

A33 Mardi 8 novembre 14 h 15 à 15 h 30 Salle : 513AB
Optimisation du programme d'accueil entourant les stages en soins infirmiers

Cet atelier vise à présenter le développement, la mise en place et l'évaluation du programme d'accueil et d'orientation des enseignants en soins infirmiers de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec. Il décrit aussi le programme de soutien et de reconnaissance aux superviseurs qui a été mis en place dans le cadre d'un projet régional financé par l'ASSS de la Capitale-Nationale.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Nommer les avantages d'un programme d'accueil et d'orientation pour les enseignants en soins infirmiers pour le bon déroulement d'un stage.
  2. Reconnaître les facteurs facilitants et contraignants lors de l'implantation d'un programme de reconnaissance pour les superviseurs de stage.

Maryse Carpentier, B. Sc.
Conseillère en soins infirmiers
maryse.carpentier@ssss.gouv.qc.ca

Suzanne Lachance, M. Sc. inf.
Adjointe clinique à la directrice des soins infirmiers
suzanne.lachance@ssss.gouv.qc.ca

Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ)

A34 Mardi 8 novembre 14 h 15 à 15 h 30 Salle : 511C
Pourquoi la recherche-action peut-elle être utile pour favoriser le changement des pratiques infirmières?

Le changement des pratiques dans les établissements de santé est un objectif important pour améliorer la qualité des soins. Former les infirmières à la recherche-action pour conduire des changements de pratiques cliniques dans leur milieu de soins est une méthode accessible et prometteuse.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Décrire théoriquement la recherche-action et ses différents types.
  2. Comprendre l'évolution et la pertinence de la recherche-action dans le domaine des sciences infirmières.
  3. Apporter une réflexion sur la pratique de la recherche-action dans les milieux de soins comme levier pour les infirmières afin de favoriser le changement dans le système de santé.

Karina Daigle, M. Sc. inf.
Professeure
karina.daigle@uqo.ca

Lucie Lemelin, Ph. D.
Professeure
lucie.lemelin@uqo.ca

Université du Québec en Outaouais (UQO)

A35 Mardi 8 novembre 14 h 15 à 15 h 30 Salle : 510A
Une perspective féminine de l'hypertension artérielle : le souci de mieux comprendre la réalité

L'hypertension artérielle (HTA) touche 20 % des Canadiens. La prévalence entre les deux sexes est similaire, mais des particularités de santé sont présentes chez les femmes. Par une approche phénoménologique, cette étude vise l'exploration de l'expérience des femmes atteintes d'HTA.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Reconnaître les particularités féminines en ce qui a trait à l'hypertension artérielle.
  2. Examiner des pistes d'intervention pour les femmes atteintes de cette maladie.

Anne-Marie Leclerc, M. Sc. inf.
Professeure clinicienne
Anne-Marie.Leclerc@uqtr.ca

Catherine Valois
Assistante de recherche

Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

A36 Mardi 8 novembre 14 h 15 à 15 h 30 Salle : 511B
La stigmatisation des personnes vivant avec un trouble de santé mentale : regard sur nos pratiques

La stigmatisation liée aux problèmes de santé mentale existe aussi au sein même du réseau de la santé. Cet atelier permet de prendre conscience des formes que la stigmatisation peut prendre et des moyens individuels et organisationnels pour la contrer.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Reconnaître la stigmatisation en santé mentale et ses effets sur la clientèle.
  2. Déceler les comportements des professionnels de la santé qui peuvent causer de la discrimination à l'égard de la clientèle.
  3. Comprendre comment contrer la stigmatisation dans sa pratique comme infirmière et dans son organisation.

Sophia Noël
CEPI
sophianoel@hotmail.ca

Esther Samson, B. Ps.
Chargée de projet
Association québécoise pour la réadaptation psychosociale
esamson@aqrp-sm.org

Laurence Caron
Agent de projet et chargé de formation
Groupe provincial sur la stigmatisation et la discrimination en santé mentale (GPS-SM)
Association québécoise pour la réadaptation psychosociale (AQRP)
lmcaron@aqrp-sm.org

La stigmatisation des personnes vivant avec un trouble de santé mentale : regard sur nos pratiques (à venir)
A37 Mardi 8 novembre 14 h 15 à 15 h 30 Salle : 510B
Portrait de la pratique infirmière dans les groupes de médecins de famille (GMF) de Sherbrooke

Une étude réalisée en 2015 auprès des infirmières œuvrant dans les GMF de Sherbrooke a permis de dresser le portrait actuel de leur pratique. Elle met en évidence les bonnes pratiques, les lacunes, les dédoublements de services et les occasions de collaboration infirmière-médecin.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Déterminer les activités de soins qui sont le plus souvent effectuées par les infirmières en GMF et celles qui le sont moins.
  2. Proposer des activités cliniques infirmières adaptées aux besoins et aux caractéristiques de la clientèle servie par un GMF.
  3. Promouvoir des suivis infirmiers en collaboration avec les médecins qui stimulent l'autonomie professionnelle.

Monique Bourque, M. A. (gérontologie)
Conseillère cadre clinicienne
mbourque.csss-iugs@ssss.gouv.qc.ca

Sabrina Gravel, B. Sc.
Assistante au supérieur immédiat en GMF
sgravel.csss-iugs@ssss.gouv.qc.ca

CIUSSS de l'Estrie – CHUS

A38 Mardi 8 novembre 14 h 15 à 15 h 30 Salle : 512CG
Des simulations : un bon moyen pour préparer une équipe interdisciplinaire et ses partenaires au déménagement d'une urgence

Le déménagement d'un service d'urgence a un impact considérable sur l'organisation du travail. Il est donc important de bien préparer l'équipe pour garantir des soins de qualité. L'atelier démontre comment le leadership infirmier peut jouer un rôle essentiel dans la réalisation de journées de simulations complexes.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Connaître les grandes étapes d'une gestion de projet.
  2. Déterminer les éléments nécessaires à la réalisation de simulations complexes réussies.

Caroline Ducasse, M. Sc. inf.
Conseillère clinicienne en soins infirmiers d'urgence
cducasse.hmr@ssss.gouv.qc.ca

Martine Cloutier
​Infirmière-chef
Hôpital Maisonneuve-Rosemont
cloutier.mhmr@ssss.gouv.qc.ca

CIUSSS-de-l'Est-de-l'Île-de-Montréal

A39 Mardi 8 novembre 14 h 15 à 15 h 30 ANNULÉ
ANNULÉ : Cible Santé, un programme novateur et adapté aux besoins des personnes atteintes de maladies chroniques

Cet atelier a été annulé.

Cible Santé est un programme de prévention et de gestion des maladies chroniques qui offre des services souples et adaptés aux besoins des usagers en matière d'éducation, de soutien au changement des habitudes de vie et de suivis cliniques individualisés.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Connaître les principes directeurs du cadre de référence du MSSS pour la prévention et la gestion des maladies chroniques.
  2. Déceler les particularités et les éléments innovants du programme Cible Santé.
  3. Comprendre les facteurs de succès de l'accompagnement des personnes vers le changement des habitudes de vie.

Marie-France Dubois, M. Sc. inf.
Chef des activités de la pratique avancée
mfdubois.csssl@ssss.gouv.qc.ca

Julie Pagé, nutritionniste
Coordonnatrice clinique
jpage.csssl@ssss.gouv.qc.ca

CISSS de Laval

A40 Mardi 8 novembre 14 h 15 à 15 h 30 Salle : 512AE

Impacts d'un projet visant à améliorer la qualité des soins pour les patients présentant des comportements qui nécessitent une surveillance constante (en service privé)

Cet atelier permet d'échanger sur diverses stratégies permettant d'améliorer la qualité et l'organisation des soins pour la clientèle présentant des comportements à risque. Cette clientèle nécessite la mise en place d'une surveillance constante (en service privé) dans un contexte de soins aigus.

Objectifs d'apprentissage :

  1. Découvrir des stratégies pour améliorer la qualité des soins pour les patients en service privé.
  2. Présenter des actions permettant d'optimiser l'organisation des soins interdisciplinaires et l'utilisation des ressources pour les patients en service privé.

Anie Brisebois, M. Sc. inf.
Conseillère spécialisée
anie.brisebois@icm-mhi.org

Jessie Perron, M. Sc. inf.
Chef d'unité de chirurgie et du service de soins spirituels
jessie.perron@icm-mhi.org

Institut de cardiologie de Montréal