Demandes du public

Foire aux questions - Exercice d'activités professionnelles réservées

En tant que membre inactif, vous ne pourrez exercer aucune des 17 activités professionnelles réservées à la profession infirmière. Pour connaître le détail de ces activités, rendez-vous dans la section Champ d’exercice et activités réservées de notre site Web.

Oui, les infirmières à la retraite et les infirmiers à la retraite peuvent faire du bénévolat à condition de n’exercer aucune activité professionnelle réservée à la profession infirmière.

Si vous désirez exercer l’une des 17 activités professionnelles réservées aux infirmières et aux infirmiers, vous devez vous inscrire au Tableau de l’OIIQ et payer la totalité de la cotisation annuelle afin d’obtenir un plein droit d’exercice, et ce, même si vous n’êtes pas rémunéré pour votre travail.

Non, vous ne pouvez pas occuper un poste qui demande d’être infirmière ou infirmier. 

Toute personne qui utilise le titre d’infirmière ou d’infirmier ou qui exerce une activité professionnelle réservée aux infirmières et infirmiers, sans être inscrite au Tableau de l’OIIQ à titre de membre en règle, commet une infraction et est sujette à une poursuite pénale pour usurpation de titre et/ou exercice illégal de la profession.

Non. Les infirmières à la retraite et infirmiers à la retraite ne peuvent exercer aucune activité professionnelle et la vaccination en fait partie.

Oui, la prise de pression artérielle, de glycémie capillaire, de saturométrie et de signes vitaux, entre autres activités, se fait à l’aide de techniques comportant peu de risques pour le client. Comme il ne s’agit pas d’activités professionnelles réservées, elles ne doivent pas nécessairement être effectuées par une infirmière ou un infirmier.

Cependant, l’interprétation des résultats est réservée aux infirmières et infirmiers puisqu’elle s’inscrit dans la surveillance clinique de l’état de santé. Lorsque la condition du client ou le plan de traitement le justifie, l’infirmière ou l’infirmier peut se réserver la prise de ces paramètres.

Oui, il s’agit de deux professions distinctes. La Loi réserve trois activités aux sages-femmes lorsque la grossesse se déroule normalement. Cependant, en étant infirmière à la retraite ou infirmier à la retraite, vous ne pourrez plus exercer les activités réservées à la profession infirmière, dont :

  • L’évaluation de la condition physique et mentale d’une personne symptomatique.
  • La surveillance clinique de la condition des personnes dont l’état de santé présente des risques, y compris le monitorage et les ajustements du plan thérapeutique infirmier.
  • Le suivi infirmier des personnes présentant des problèmes de santé complexes.

Oui, une infirmière à la retraite ou un infirmier à la retraite peut agir comme aidant naturel. De plus, selon le Code des professions du Québec (art. 39.6), un parent, une personne qui assume la garde d’un enfant ou un aidant naturel peut exercer des activités professionnelles réservées à un membre d’un ordre.

Oui, cette activité ne fait pas partie des activités réservées à la profession infirmière. Vous pourrez vous annoncer comme infirmière à la retraite ou infirmier à la retraite en proposant ces services.

Non, le programme d’assurance responsabilité professionnelle ne couvre pas les membres inactifs puisqu’ils n’exercent aucune activité professionnelle réservée. 

Vous ne serez donc pas protégé si vous exercez illégalement des activités professionnelles réservées aux infirmières et infirmiers.

Vous pourriez faire l’objet d’une enquête par la Direction, Bureau du syndic puisque ce statut vous interdit d’exercer une activité professionnelle réservée.