Demandes du public

Foire aux questions - Activités de formation admissibles

Une formation accréditée est une formation reconnue par un organisme habilité à délivrer ou à émettre, par exemple, une certification, des crédits de formation (menant à l'obtention d'une attestation ou d'un diplôme), des crédits de formation continue, des unités d'éducation médicale continue ou encore des unités de formation (UFC) ou d'éducation continue (UEC). Les activités de formation continue développées par l'OIIQ sont considérées admissibles dans la catégorie des heures accréditées.

La norme de formation continue prévoit que parmi les 20 heures de formation annuelle, un minimum de 7 heures doit être accrédité.

Voici une liste non exhaustive d’activités pour les heures de formation  accréditées (min. 7 h/20 h)

  • Certification en réanimation cardiorespiratoire émise par un organisme reconnu
  • Advanced Cardiac Life Support (ACLS)
  • Certification de consultante en allaitement (International Board of Certified Lactation Consultant)
  • Activités de formation continue s’inscrivant dans le programme AMPROOB
  • Activités d’autoformation avec évaluation certificative des apprentissages (p. ex. : apprentissage en ligne)
  • Certification nationale de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada
  • Cours universitaire après la formation initiale
  • Activités de formation continue développées par l’OIIQ
  • Activités de formation continue pour les médecins accréditées par les organisations suivantes :
    • Médecins francophones du Canada
    • Collège québécois des médecins de famille
    • Fédération des médecins spécialistes du Québec
    • Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada
    • Fédération des médecins omnipraticiens du Québec

Une formation non accréditée consiste en toute activité (lecture, participation à un colloque, congrès, conférence, formation, etc.) liée à la pratique professionnelle infirmière, mais non sanctionnée de crédits de formation continue, d’unités d'éducation médicale continue ou d’unités de formation continue (UFC) ou d'éducation continue (UEC).

Il y a différents moyens pour connaître les activités de formation continue offertes. La recherche sur le Web, la consultation des établissements offrant des cours, comme les universités, de même que les associations professionnelles d’infirmières sont quelques moyens de pouvoir identifier les activités formelles existantes en formation continue.

À ce sujet, l'OIIQ vous invite à visiter sa plateforme Mistral et à consulter :

Actuellement, les demandes peuvent être acheminées aux maisons d’enseignement suivantes :

  • Université Laval
    Faculté des sciences infirmières
    Courriel : formationcontinue@fsi.ulaval.ca
     
  • Université du Québec à Chicoutimi
    Centre du savoir sur mesure
    Courriel : cesam@uqac.ca
    Téléphone : 418-545-5011, poste 1212
     
  • Université du Québec à Rimouski
    Service de la formation continue de l’UQAR
    Courriel : formationcontinue@uqar.ca
    Téléphone : 418 724-1818
     
  • Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
    Service de la formation continue
    Courriel : fc@uqat.ca
    Téléphone : 819-762-0971 poste 2828
     
  • Université du Québec en Outaouais
    Décanat de la formation continue et des partenariats
    Courriel : fc.dfcp@uqo.ca
    1 800 567 1283, poste 1832
     
  • Université du Québec à Trois-Rivières
    Service de la formation continue et de la formation hors campus
    Courriel : kathleen.belanger@uqtr.ca
    Téléphone : 819 376-5011, poste 2125

Les heures suivies dans le cadre d’un cours universitaire sont considérées comme étant des activités de formation accréditées si le contenu des cours est en lien avec la pratique professionnelle de l’infirmière et si des crédits universitaires y sont rattachés.

L’infirmière déclare le nombre d’heures de cours suivies entre le 1er janvier et le 31 décembre de l’année précédente, lors de son inscription annuelle au Tableau. La preuve de l’obtention des crédits devra être conservée une fois le cours terminé, tel que mentionné dans la norme professionnelle, c’est-à-dire cinq ans.

Oui. Les activités de formation continue suivies doivent être pertinentes à la pratique de l’infirmière, que son domaine d’exercice soit la pratique clinique, la gestion, la recherche ou encore l’enseignement.

Il est souhaitable que l’infirmière identifie dans sa pratique les problèmes qu’elle rencontre le plus souvent ou encore les situations dans lesquelles elle aurait souhaité avoir davantage de connaissances pour mieux intervenir. Par la suite, elle est en mesure d’identifier les besoins de formation qui découlent de ces situations. Ces étapes constituent la base de la démarche de l’infirmière en matière de formation continue.

Pour vous aider à définir vos besoins, téléchargez le document ci-dessous :

Oui, même si ces activités ne donnent pas accès à des UEC ou des UFC, elles sont admissibles dans la catégorie non accréditée pour répondre à la norme professionnelle.

Les activités de recherche au sens strict du terme ne sont pas des activités de formation continue.

Il importe de préciser que si le projet de recherche s’effectue dans le cadre des activités normales reliées au travail de l’infirmière, il ne s’agit pas d’heures consacrées à la formation continue et, par conséquent, elles ne peuvent être comptabilisées dans le registre. Toutefois, ces heures sont déclarées comme des heures travaillées aux fins de l’application du règlement sur le stage et le cours de perfectionnement.

Si la recherche est réalisée dans le cadre d’un programme de maîtrise ou de doctorat, les heures peuvent être comptabilisées dans les activités de formation continue (lorsque ces activités conduisent à l’obtention de crédits universitaires).

Toutes les formations organisées par l’employeur, même s’il délivre une attestation, si elles n’émettent pas d’UEC ou d’UFC ou de certification (p. ex. : ACLS/RCR), ne sont pas des activités accréditées. Cette attestation est conservée dans le registre de formation continue pour faire la démonstration des heures suivies.

Les activités de formation et les activités thématiques se déroulant respectivement en marge du Congrès ou dans le cadre du Congrès sont des activités de formation continue admissibles pour la norme professionnelle. Par contre, l’AGA ne pourra pas être considérée comme une activité de formation continue.

Oui, certaines revues professionnelles proposent un test qui donne des UFC/UEC à la suite de la lecture d'un article pour en vérifier la compréhension et l'intégration de nouvelles connaissances par l'infirmière. Ces unités peuvent faire partie des heures de formation continue accréditées dans la mesure où l'infirmière conserve l'attestation émise par la revue. De plus, la revue Perspective infirmière produit, pour certains articles, un questionnaire en ligne qui, une fois rempli et réussi par l'infirmière, donne des heures admissibles pour les heures de formation accréditées.

Les études universitaires post-formation initiale qui donnent ouverture à des crédits universitaires sont admissibles pour les heures accréditées de formation continue.

Assister à un cours universitaire, sans en demander les crédits, est une activité de formation continue non accréditée. Si l’étudiant reçoit des crédits universitaires, ce cours est alors reconnu comme une activité accréditée.

Toutes ces activités sont des activités de formation continue admissibles. Toutefois, si les organisateurs de ces activités ont fait les démarches requises pour les faire accréditer, ces heures pourront être comptabilisées en heures de formation continue accréditées.

Oui, si ces colloques sont en lien avec la pratique de l’infirmière.

Oui. Cette formation peut être reconnue comme une activité de formation lorsque celle-ci est en lien avec la pratique de l’infirmière.

Un établissement de santé ou tout autre organisme qui désire faire accréditer les activités de formation qu’il développe à l’intention des infirmières doit s’adresser aux institutions qui sont habilitées à cet égard, telles que les universités, en communiquant avec leur direction générale de formation continue ou leur faculté/département des sciences infirmières. Précisons que l’OIIQ n’est pas un organisme accréditeur.