Demandes du public

Dans le cas d'un suivi intensif en santé mentale de clientèles vivant dans la communauté, quelles sont les responsabilités de l'infirmière quant à la détermination et à la réalisation d'un plan thérapeutique infirmier?

De nombreux clients sont suivis dans la communauté par un gestionnaire de cas faisant partie d’une équipe multidisciplinaire pouvant comprendre des professionnels et des non-professionnels, tant de l'établissement de santé que d'organismes communautaires. Ensemble, ils élaborent le plan d'intervention interdisciplinaire.

Si le client ne requiert pas de suivi infirmier, il n'y a pas lieu de déterminer un plan thérapeutique infirmier. Dans le cas où un problème de santé requiert un suivi infirmier, le gestionnaire de cas doit consulter l'infirmière. Celle-ci évalue alors la condition physique et mentale du client et selon ses besoins, réalise une intervention ponctuelle ou amorce un suivi clinique. Dès qu'elle commence un suivi clinique, l'infirmière détermine un PTI.

Dans le PTI, l'infirmière indique dans la partie  « Constats de l’évaluation », quels problèmes et besoins prioritaires font l'objet d'un suivi infirmier, et elle inscrit les directives qu'elle donne pour assurer le suivi clinique du client qu'il s'agisse d'une directive dont elle se réserve l'application ou d'une directive à l’intention de l'équipe. Les directives ont un caractère prescriptif pour l’équipe de soins infirmiers et lorsqu'elle participe à l'élaboration du plan d'intervention interdisciplinaire, l'infirmière doit s'assurer que les directives infirmières y sont intégrées et que les interventions et les modalités retenues en tiennent compte, en faisant des recommandations à cet effet, s'il y a lieu.

Ainsi, l'infirmière est responsable du suivi infirmier et collabore au suivi interdisciplinaire.