Demandes du public

Dans un contexte où des dossiers parallèles sont utilisés pour des soins ambulatoires ou à domicile, où devrait se trouver le PTI?

En principe, les milieux cliniques doivent prendre les mesures nécessaires pour donner accès aux dossiers des clients ambulatoires ou soignés à domicile. Des travaux sont d’ailleurs en cours dans plusieurs CSSS à cet effet pour assurer cet accès intraétablissement. Si un dossier temporaire est créé, en clinique externe ou en santé scolaire par exemple, une note doit l’indiquer dans le dossier permanent du client et le contenu du dossier temporaire doit être versé au dossier permanent du client au terme du suivi en clinique externe ou à l’école. De même, lorsque l’infirmière apporte des éléments du dossier au domicile du client, elle doit l’indiquer dans le dossier permanent, par un onglet par exemple.

Dans les cas où un suivi clinique est effectué par des infirmières en pratique autonome ou appartenant à un organisme externe mandaté par l’établissement ou le client, le suivi du client doit être consigné dans un dossier établi à son nom qui doit être conservé conformément au Règlement sur les effets, les cabinets de consultation et autres bureaux des membres de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (R.Q., c. I-8, r 7.01). Tout lien avec le suivi clinique en cours dans l’établissement de santé doit être indiqué au PTI dans le dossier de l’établissement, ne serait-ce que l’indication, dans les constats de l’évaluation, du professionnel ou du service concerné par le problème ou le besoin prioritaire.