Demandes du public

L’infirmière doit-elle inscrire dans le PTI la présence d’une allergie chez le client ou celle d’un SARM?

La question à se poser est de savoir si l’allergie a un impact sur le suivi clinique du client. Si la réponse est positive, l’infirmière inscrit le problème dans le PTI. Par exemple, le suivi clinique consistant à donner de l’enseignement parce qu’une allergie vient d’être découverte justifierait son inscription dans le PTI. Il en est de même pour le SARM.