Demandes du public

Le PTI doit-il être déterminé pour une clientèle résidant en ressources intermédiaires lorsque des soins sont confiés à des aides-soignants en vertu des articles 39.7 et 39.8 du Code des professions?

Il est important de ne pas confondre l’encadrement des soins offerts par les aides-soignants et le suivi clinique. L’encadrement des soins consiste à mettre en œuvre des interventions afin d’assurer la qualité et la sécurité des soins donnés par les aides-soignants. Le suivi clinique consiste à mettre en œuvre des interventions dans le but de surveiller la condition du client, de lui offrir les soins et les traitements requis par son état de santé et d’en évaluer les résultats. Ainsi, un PTI doit être déterminé pour chaque résident  en ressources intermédiaires (RI), en ressources de type familial (RTF), ou pour les jeunes fréquentant les milieux scolaires, lorsque l’infirmière constate, après son évaluation de leur état de santé physique et mental, un problème de santé qui nécessite un suivi clinique.