Demandes du public

Supposons qu’un client est admis en raison d’une fièvre d’étiologie inconnue, ce qui constitue un premier constat d’évaluation, et qu’au cours de son séjour à l’hôpital, l’étiologie de la fièvre se précise et conduit à un constat d’infection urinaire. L’i

L’infection urinaire est alors un nouveau constat qui correspond au même problème. Par conséquent, il faudrait utiliser le même numéro et l’indiquer au PTI comme un changement significatif avec tirets et initiales vis-à-vis du constat initial.