3-top-quebec-niveau-2.jpg

Actualités régionales de l'ORIIQ

Retrouvez sur cette page, toute l'actualité de la profession infirmière de la région de Québec.

Formation continue à Québec

L'Ordre régional des infirmières et infirmiers de Québec (ORIIQ) vous propose la formation « Les ordonnances collectives : on clarifie, on cause et on comprend », donnée par Frédéric Douville, professeur à la Faculté des Sciences infirmières de l'Université Laval.

Les ordonnances collectives

jeudi 30 mars 2017

Objectifs

  • Expérimenter le processus d'une ordonnance collective;
  • Discuter des éléments facilitateurs et des difficultés observées;
  • Examiner les ordonnances collectives nationales et les comparer avec des exemples d'ordonnances collectives locales.

En bref

  • Date et lieu :
    • Jeudi 30 mars 2017 de 18 h 30 à 22 h
    • Les Jardins du Haut-Saut-Laurent
    • 4770, rue Saint-Félix, Saint-Augustin-de-Desmaures (voir la carte Google)
  • Coût : 25 $
  • Accréditation : 3,5 heures de formation

***Un minimum de 25 inscriptions (maximum de 50) sont requis pour offrir la formation***

Procédure d’inscription et de paiement

  1. Cliquez sur le bouton jaune « ACHETER ».
  2. Effectuez votre paiement avec Paypal. Il n’est pas nécessaire de posséder un compte Paypal pour faire le paiement.
  3. Votre inscription est confirmée, une fois le paiement fait. À cet effet, vous recevrez une confirmation de votre paiement par Paypal.
  4. Vous recevrez un courriel quelques jours avant la formation, lequel contiendra les documents nécessaires. Veuillez les imprimer ou les télécharger, car aucune copie papier ne sera remise aux participants. Si vous comptez utiliser un outil informatique lors de la formation (tablette, portable), notez qu’il est préférable de télécharger le document à l’avance, car il est possible qu’aucun Wi-Fi ne soit disponible dans la salle.

Si vous ne recevez pas ce courriel, communiquez avec l’ORIIQ.

ATTENTION : Notez que cette formation s’adresse exclusivement aux membres de la région 3.

IMPORTANT : Le coût (25 $) n'inclut pas le certificat d’accréditation. Pour obtenir son certificat, chaque participant doit en faire lui-même la demande auprès de l’Université Laval. Il coûte 30 $.

Vous devez effectuer le paiement de votre formation par Paypal pour confirmer votre inscription. Le paiement de votre formation est non-remboursable et non-transférable.

 

Renseignements

Merci à nos partenaires financiers

 

Banque Nationale - Réalisons vos idées

Portrait de l’effectif infirmier 2016

Découvrez les particularités de la région

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) a récemment dévoilé que le nombre d’infirmières et d’infirmiers inscrits au Tableau de l’OIIQ en 2015-2016 s’élevait à 74 206, soit 584 membres de plus que l’année précédente. Par ailleurs, l’OIIQ a délivré 3 879 permis pour la même période. Depuis les trois dernières années, l’OIIQ délivre annuellement plus de 3 500 permis – des chiffres notamment attribuables au nombre élevé de diplômés des programmes québécois de formation infirmière initiale. La relève comble donc les départs à la retraite et conduit, cette année encore, à une légère croissance de l’effectif global.

La Capitale-Nationale se démarque avec l’une des plus fortes proportions de jeunes infirmières et infirmiers

Cette région compte 38 % d’infirmières et d’infirmiers âgés de moins de 35 ans, alors que cette proportion est de 32 % dans l’ensemble du Québec. En outre, dans la Capitale-Nationale, les infirmières de la relève titulaires d’un DEC sont parmi les plus nombreuses, en proportion, à poursuivre leurs études de baccalauréat, soit un taux d’inscription de 66 %, comparativement à une moyenne provinciale de 51 %.

Au 31 mars 2016, 9 193 infirmières et infirmiers exerçaient la profession dans la région de la Capitale-Nationale, soit 13,2 % de l’effectif provincial. L’effectif infirmier de cette région a augmenté de 0,4 % au cours de la dernière année, soit une croissance légèrement inférieure au taux provincial de 0,8 %. Néanmoins, la région compte 12,5 infirmières pour 1 000 habitants, un des taux les plus élevés au Québec, tout comme dans la région de Montréal, ce qui s’explique par le fait que ces deux principaux centres urbains du Québec offrent des services suprarégionaux.

Lisez le communiqué de presse pour Québec

Pour en savoir davantage

Portrait sommaire de l’effectif infirmier du Québec 2015-2016

Rapport statistique sur l’effectif infirmier 2015-2016 : Le Québec et ses régions

Portrait de la relève infirmière 2015-2016

Formation continue - Région de Québec

L’éthique au cœur de notre profession

Samedi 4 février de 8 h 20 à 17 h

L'Ordre régional des infirmières et infirmiers de Québec (ORIIQ) propose à ses membres une formation continue intitulée L’éthique au cœur de notre profession de 7 heures accréditées au coût de 80 $. La formatrice est madame Delphine Roigt. Mme Roigt est avocate diplômée en droit de l'Université de Sherbrooke et docteure en sciences humaines appliquées, option bioéthique.

Description

L’éthique est sur toutes les lèvres que ce soit au niveau de la société, des entreprises, des gouvernements et des professionnels. À la fois valeur recherchée et norme à laquelle on veut adhérer, à quoi fait-on référence?

Cette journée vise à proposer un temps d’arrêt et de réflexion sur la pratique de l’éthique dans le domaine de la santé. Une pratique qui habite les soignants au quotidien, mais dont ils ne sont pas toujours conscients. Or, la première étape nécessaire à une prise de décision éthique consiste à prendre conscience de différents éléments qui contribuent à la prise de décision : les valeurs, les croyances, les émotions, les expériences vécues, la culture… Ces éléments seront abordés tout au long de la journée à partir de cas et d’exemples concrets.

Ainsi, à la question de base en éthique qui est « Comment faire pour bien faire dans cette situation? », nous proposerons l’intégration de cette pratique qu’est l’éthique clinique afin de soutenir la réflexion et la prise de décision dans des situations toujours complexes impliquant les soins.

En bref

  • Date et endroit :
    • Samedi 4 février 2017 de 8 h 20 à 17 h
    • Auditorium de l’Édifice Sacré-Cœur - 1, avenue du Sacré-Cœur, Québec (stationnement aux frais du participant)
  • Coût : 80 $
  • Accréditation : 7 heures de formation

Précisions : Du café, des bouteilles d’eau et des viennoiseries seront offerts aux participants pour le déjeuner ainsi qu’un repas de type « boîte à lunch » pour le dîner.

***Un minimum de 35 inscriptions (maximum de 80) est requis pour offrir la formation***

ATTENTION : La période d'inscription s’étend du 16 au 27 janvier 2017 ou jusqu’à épuisement des places disponibles. Notez que cette formation s’adresse exclusivement aux membres de la région 3.

IMPORTANT : Le coût (80 $) inclut le certificat d’accréditation. Chaque participant ayant suivi la formation recevra son certificat par courriel. Assurez-vous, lors de la tenue du cours, que votre adresse courriel soit à jour.

Renseignements

Merci à nos partenaires financiers

 

Banque Nationale - Réalisons vos idées

Semaine de la profession infirmière

Félicitations à la gagnante du concours, Carole Charron!

À l'occasion de la Semaine de la profession infirmière, l'ORIIQ a présenté un concours qui consistait à écrire un court texte pour expliquer pourquoi vous aimez votre profession. C'est Carole Charron qui a remporté le bon-cadeau des Galeries de la Capitale d'une valeur de 100 $ grâce à son texte La profession infirmière, mon beau chemin de vie.

Lisez le texte gagnant :

Innovation clinique 2015

Facilitation à l'accès aux soins des clientèles vulnérables qui sont infectées par le virus de l'hépatite C (VHC)

Dans le cadre de ce projet, des infirmières ont mis sur pied une coopérative de solidarité ayant pour principale mission d'offrir des soins et traitements aux personnes vulnérables atteintes du VHC, co-infectés ou non au virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Grâce à une équipe interdisciplinaire pilotée par l'infirmière Maureen Guthrie, ces services sont tous offerts au même endroit ou directement dans le milieu, soit à domicile ou dans les centres hospitaliers par exemple, ce qui facilite grandement le suivi des patients ainsi que la qualité et la continuité des soins.

La coopérative offre ainsi aux personnes atteintes du VHC un suivi clinique basé sur une approche de réduction des méfaits et une approche intégrée en promotion et prévention visant à renforcer les compétences des patients et leur famille. De plus, les patients en traitement de VHC, y compris ceux qui n'ont pas de médecin de famille, sont pris en charge en totalité par une infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL), Isabelle Têtu, qui s'occupe aussi de leurs problèmes de santé généraux. La structure du projet permet de simplifier les processus pour se concentrer sur les soins donnés aux patients et à leurs familles et de miser sur la création d'un lien thérapeutique significatif avec eux.

Ce type d'organisation et de prestation de service pourrait également s'appliquer pour le traitement et le suivi de tous les problèmes de santé chroniques qui nécessitent un suivi étroit et la contribution de plusieurs professionnels, témoignant ainsi de son caractère remarquable et novateur.

Prix Innovation clinique 2015 de l'ORIIQ
De gauche à droite : Julie Gravel (SABSA), Lucie Tremblay (présidente de l'OIIQ), Nathalie Gauthier (présidente de l'ORIIQ), Pauline Harrisson (Banque Nationale), Maureen Guthrie (SABSA), Emmanuelle Lapointe (SABSA), Isabelle Têtu (SABSA) et France Bernard (SABSA)

Nouvelle transformation du réseau de la santé en 2015 : S'agit-il d'un contexte favorable aux soins infirmiers?

Conférence de Clémence Dallaire

Mercredi 20 mai 2015 (après l'AGAR)

L'Ordre régional des infirmières et infirmiers de Québec (ORIIQ) vous convie à un souper-conférence donné par Clémence Dallaire, doyenne de la Faculté des sciences infirmières de l'Université Laval.

Ce souper-conférence aura lieu immédiatement après l'assemblée générale annuelle (AGA) de l'ORIIQ. Il s'agit d'une belle occasion pour échanger avec vos collègues de la région et obtenir une heure de formation non accréditée.

En bref

  • Date : Mercredi 20 mai 2015, après l'AGA
  • Lieu : Siège social du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, 5100, boul. des Gradins, à Québec
  • Prix : 25 $ (nombre de places limité)

Information
Communiquez avec Nathalie Le Bel :

Les membres du Conseil de section de l'ORIIQ vous y attendent en grand nombre.

Florence 2015

Deux lauréats à Québec

Bravo à Isabelle Têtu et Philippe Asselin

La région de Québec est fière de compter deux lauréats parmi les Florence 2015.

Il s'agit d'Isabelle Têtu, infirmière praticienne spécialisée à la Coop de solidarité SABSA, Québec, dans la catégorie Prévention de la maladie, et de Philippe Asselin, conseiller en soins spécialisés - santé mentale à la Direction des soins infirmiers du CHU de Québec, dans la catégorie Relève.

Nous leur adressons nos plus sincères félicitations et vous invitons à venir fêter leur réussite lors de la Soirée Florence qui aura lieu le 5 mai.

À propos des prix Florence
C'est pour souligner des actions qui peuvent servir de modèle à tous ses membres que l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec a créé les huit prix Florence.

6e congrès mondial du SIDIIEF

Bravo aux gagnants de nos bourses de participation!

Notre concours, qui consistait à la remise de bourses pour participer au congrès mondial du SIDIIEF qui se tiendra à Montréal du 31 mai au 5 juin 2015 sous le thème « Le défi des maladies chroniques – un appel à l'expertise infirmière » est maintenant terminé!

Il nous fait plaisir de vous faire connaître les noms des heureux gagnants des 6 bourses de 1 000 $ et des 8 bourses de 375 $.

  • Bourses de 1 000 $ :
    • Virginie Martineau-Aubin
    • Louise Bouchard
    • Maryse Mathieu
    • Martine Dallaire
    • Marie-France Boudreault
    • Pascale Boulé
  • Bourses de 375 $ :
    • Geneviève Parent-Racine
    • Charlène Joyal
    • Éric Tremblay
    • Jean-Martin Synnott
    • Josée Beaudet
    • Frédéric Douville
    • Magatte Nogaye Fall
    • Andrée Leboeuf

Les noms des gagnants ont été pigés au hasard lors du social de Noël de l'ORIIQ qui s'est tenu le 28 novembre dernier.

Il est à noter que les bourses seront remises sur preuve de participation au congrès du SIDIIEF (documents originaux).

Prix Innovation clinique 2014

Bravo à l'équipe de mentorat du Centre d'excellence sur le vieillissement du Québec

Une équipe du Centre d'excellence sur le vieillissement de Québec (CEVQ), pilotée par l'infirmier Philippe Voyer, a mis sur pied un service de mentorat pour soutenir et accompagner les infirmières qui donnent des soins à la clientèle âgée sur le territoire du Réseau universitaire intégré en santé de l'Université Laval (RUIS-UL). Ce projet place l'infirmière au cœur du service. Elle agit à titre de mentor, de conseillère et d'intervenante de 2e ligne pour appuyer les infirmières qui observent des symptômes comportementaux et psychologiques de la démence chez les aînés

Depuis 2010, l'équipe du CEVQ a formé plus de 195 infirmières-mentors dans 51 différents milieux, et elle est intervenue dans plus de 100 situations cliniques de SCPD chez les aînés. Les interventions, considérées comme réussies dans 94,7 % des cas de SCPD, ont contribué à améliorer les services de santé et la qualité des soins offerts aux aînés, en plus de permettre au personnel d'être plus efficace et de réduire les coûts en prévenant les hospitalisations.

Grâce à un budget accordé par le ministère de la Santé et des Services sociaux, le CEVQ pourra stimuler la création d'équipes de mentorat dans tous les RUIS de la province.

Prix Innovation clinique 2014 de l'ORIIQ
De gauche à droite : Claudia Gallant, présidente de l'ORIIQ, Carole Mercier, secrétaire générale de l'OIIQ, Pauline Harrisson, directrice développement des affaires, Québec et Est du Québec, Programmes financiers et Groupe Affinité, Banque National, Lucille Juneau, France Lafrenière, Lucie Grenier, Manon Turcotte et Sylvie Rey

Prix Innovation clinique Banque Nationale 2013

Dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) auprès des travailleuses du sexe de Québec

Bravo à Hélène Marchand et Isabelle Têtu du CSSS de la Vieille-Capitale

Afin de mieux répondre aux besoins des travailleuses du sexe de Québec en matière de santé sexuelle, qui ne recouraient pas aux services dispensés dans les CLSC de peur d'être jugées et mal reçues, deux infirmières cliniciennes (Hélène Marchand et Isabelle Têtu, infirmières cliniciennes, Services intégrés de dépistage et de prévention des ITSS) du CSSS de la Vieille-Capitale ont implanté, avec succès, une offre de services de dépistage et de prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) directement dans les milieux prostitutionnels, soit dans les agences d'escorte, les salons de massages érotiques et les bars de danseuses nues de Québec.

Du 1er avril 2011 au 1er mars 2013, 155 visites ont été faites par les infirmières dans les milieux prostitutionnels où 386 dépistages ITSS ont été pratiqués et 177 vaccins contre les hépatites virales A et B ont été administrés. De plus, 51 interventions infirmières liées à la contraception ont été faites (tests de grossesse, administration de la contraception d'urgence et initiation de la contraception hormonale). Entre le 1eravril 2012 et le 1er mars 2013, les infirmières ont rencontré 285 travailleuses du sexe. Ces dernières, qui se sentent de plus en plus en confiance avec les infirmières, sortent des milieux prostitutionnels pour bénéficier d'interventions infirmières en prévention, dépistage et traitements ITSS, ainsi que de suivis infirmiers, au CLSC et au PIPQ.

Désormais, les travailleuses du sexe contactent directement les infirmières lorsqu'elles veulent des dépistages, de la contraception, des informations et des conseils. Ce modèle d'intervention fait école. Il a aussi été implanté avec succès dans d'autres régions du Québec.

Prix Innovation clinique Québec 2013
De gauche à droite : Lucie Tremblay, présidente-directrice générale de l'OIIQ; Claudia Gallant, présidente de l'ORIIQ; Hélène Marchand et Isabelle Têtu, lauréates 2013; Pauline Harrison, Directrice Développement de marché à la Banque Nationale; Marie-Josée Belley, directrice de la succursale de la Banque Nationale de Québec

Une infirmière de Saint-Augustin distinguée

Danielle Blondeau reçoit l'insigne du mérite de l'OIIQ

blondeau_danielle.jpgL'Augustinoise Danielle Blondeau a reçu le 40e Insigne du mérite de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), la plus haute distinction de l'ordre professionnel pour souligner sa contribution remarquable aux soins et services de santé et au développement de sa profession.

Auteure, professeure et chercheure, Danielle Blondeau est détentrice d'un baccalauréat en sciences de la santé, option nursing, de l'Université Laval, d'une maîtrise en éducation de l'Université du Québec à Trois-Rivières, et d'un doctorat en philosophie de l'Université Laval.