8-top-abitibi-niveau-2.jpg

Actualités régionales de l'ORIIAT

Retrouvez sur cette page toute l’actualité de l’Ordre régional de l'Abitibi-Témiscamingue.​

Évaluation cardiovasculaire en situation d'urgence

Vendredi 28 avril 2017 

Seulement 25 places disponibles

Formatrice : Annie Perron, professeure  en soins critiques

En bref :

  • Formation accrédtiée pour les infirmières et les infirmiers de moins de 35 ans
  • ​Coût : 25 $
  • Lieu :  UQAT - 445, boulevard de l’Université, local D-400 à Rouyn-Noranda
  • ​Durée : 8 h 30 à 16 h 30
  • ​Dîner : libre

INSCRIPTION ET PAIEMENT AVANT LE 21 AVRIL. Utilisez le formulaire ci-dessous.

Téléchargez le dépliant de l'événement (PDF)

 

Activité régionale de la Semaine de la profession infirmière et remise des prix régionaux

​Jeudi, 11 mai 2017

  • Lieu: Vic Cantine, Val-d.Or​

Destination expertise clinique ​

Vendredi, 29 septembre 2017

​FORMATEUR: PHILIPPE VOYER, 

Professeur titulaire, directeur du programme de 1er cycle et responsable de la Formation continue  à la Faculté des sciences infirmières de l'Université Laval
 
OBJECTIF GÉNÉRAL: 

Sensibiliser le personnel infirmier à l’importance de prendre sa place dans le système de santé

En bref: 

  • Lieu:Hotel Gouverneur Rouyn-Noranda
  • Cout: 50$ incluant la documentation, les pauses-santé (café, jus, pommes en am), la conférence et le dîner (formule buffet).

        Pour obtenir les UEC, la demande devra être acheminée à l'Université Laval et coutera 30$.

  • Date limite d'inscription: 8 septembre 2017

Partenariat avec le patient, rêve et réalité

 

Portrait de l'effectif infirmier 2016 

Découvrez les particularités de la région

Portrait de l'effectif infirmierL’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) a dévoilé récemment que le nombre d’infirmières et d’infirmiers inscrits au Tableau de l’OIIQ en 2015-2016 s’élevait à 74 206, soit 584 membres de plus que l’année précédente. Par ailleurs, l’OIIQ a délivré 3 879  permis pour la même période.

Depuis les trois dernières années, l’OIIQ délivre annuellement plus de 3 500 permis – des chiffres notamment attribuables au nombre élevé de diplômés des programmes québécois de formation infirmière initiale. Ainsi, la relève comble les départs à la retraite et conduit, cette année encore, à une légère croissance de l’effectif global.

L’Abitibi-Témiscamingue se démarque avec des taux de poursuite des études universitaires et de rétention de la relève les plus élevés

Cette région connait un taux élevé de poursuite des études universitaires chez la relève : en effet, 86 % des titulaires d’un DEC en soins infirmiers (permis délivrés en 2015-2016) sont inscrits au baccalauréat en sciences infirmières. De plus, 82 % de la relève infirmière embauchée dans la région de 2006‑2007 à 2010‑2011 y exerçaient toujours cinq ans plus tard. Dans les deux cas, ces proportions se situent parmi les premiers rangs des 17 régions du Québec.

Par ailleurs au 31 mars 2016, 1 319 infirmières et infirmiers exerçaient la profession dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue, soit 1,9 % de l’effectif provincial. Bien que l’effectif infirmier de l’Abitibi-Témiscamingue a enregistré une diminution de 1,5 % au cours de la dernière année, la région compte néanmoins 8,9 infirmières pour 1 000 habitants, soit un peu plus que la moyenne provinciale de 8,4.

Pour en savoir davantage

Prix Doris-Custeau

Bravo à Guylaine Barrette

Infirmière à la retraite, Guylaine Barrette a reçu le prix Doris Custeau qui souligne son accomplissement personnel au cours de sa carrière et depuis sa retraite. Elle a été honorée lors de l’assemblée générale du Regroupement interprofessionnel des retraités de la santé (RIIRS) qui avait lieu à Rivière-du-Loup.

Prix Innovation clinique Banque Nationale 2016

Félicitations aux infirmières gagnantes de Rouyn-Noranda!

Le leadership infirmier au service des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer

Le projet a été mis sur pied par Josée St-Cyr, infirmière clinicienne à la Clinique régionale de la mémoire du CSSS de Rouyn-Noranda, Guylaine Leblond, infirmière clinicienne pivot Alzheimer en groupe de médecine de famille (GMF) à Rouyn-Noranda, et par Sylvie Théberge, infirmière clinicienne chef d’unité en santé mentale à l’Hôpital de Rouyn-Noranda. Implanté dans l’ensemble des GMF de la région, le projet permet d’optimiser le délai pour poser un diagnostic et de définir la prise en charge par une équipe interdisciplinaire, autour d’une infirmière ou d’un infirmier pivot, pour les personnes susceptibles de présenter des signes et des symptômes de troubles cognitifs, ou des symptômes comportementaux et psychologiques de démence.

Considérant les délais d’attente importants pour l’accès aux soins spécialisés et les lacunes de formation relatives à cette maladie complexe, ces trois infirmières ont mis en place le « Plan Alzheimer », une méthode qui vise à améliorer et à simplifier l’évaluation des fonctions cognitives, ainsi que le dépistage de la maladie d’Alzheimer ou d’autres troubles neurocognitifs. Avec l’appui d’infirmières ou d’infirmiers cliniciens, l’infirmière ou l’infirmier responsable exerce un rôle central de coordination du continuum de soins et des interventions des équipes soignante et médicale, en veillant au respect des besoins du patient. La relation de confiance avec ce dernier et ses proches s’en trouve améliorée, au même titre que l’accès aux services de santé et de services sociaux.

Le « Plan Alzheimer » permet également aux infirmières et aux infirmiers d’occuper pleinement leur champ d’exercice. De l’évaluation à la prescription, en passant par l’ajustement des médicaments, leurs compétences sont ainsi mises à profit. Jugement clinique, autonomie professionnelle et leadership infirmier sont autant de marqueurs de succès dans ce projet. Par le passé, la majorité des patients dirigés vers la deuxième ligne avait 75 ans et plus. On constate aujourd’hui une augmentation de la prise en charge des 40-74 ans, et même des moins de 40 ans. Le « Plan Alzheimer » est un modèle de soins préventifs des plus novateurs qui s’adapte aux besoins actuels et à venir de la population québécoise.

Prix Innovation clinique 2016 de l'ORIIAT
André Lesage, vice-président régional de la Banque Nationale; Josée St-Cyr, infirmière clinicienne; Lucie Tremblay, présidente de l’OIIQ; Guylaine Leblond, infirmière clinicienne; Danielle Gélinas, présidente de l’ORIIAT, et Josée Bouchard, directrice de succursale de la Banque Nationale à Rouyn-Noranda. (Absente de la photo : Sylvie Théberge, infirmière clinicienne.)

La présidente de l'OIIQ en région

Un meilleur accès aux soins de santé dès l’an prochain

Les infirmières entendent jouer un rôle plus actif

Lucie Tremblay, présidente de l'OIIQ, (ici à droite en compagnie de Danielle Gélinas, présidente de l'ORIIAT), était dans notre région afin, notamment, de participer à l'assemblée générale annuelle régionale de l'Ordre des infirmières et infirmiers de l'Abitibi-Témiscamingue.

Lisez l'entretien qu'elle a accordé à L'Écho Abitibien le Citoyen.

 

Crédit photo : TC Media - Patrick Rodrigue

Un meilleur accès aux soins de santé dès l’an prochain, L'Écho Abitibien le Citoyen, 16 juin 2015

Visitez le Dispensaire de la Garde à la Corne, Lieu historique national

Gertrude Duchemin

Dès le 24 juin, soyez nombreux à remonter le temps et à visiter le Dispensaire de la Garde à La Corne qui témoigne du travail des infirmières de colonie.

Revivez l’évolution de la profession infirmière dans l’un des trois sites canadiens qui reconnaissent l’apport des femmes dans le domaine de la santé. Un lieu historique créé par Gertrude Duchemin (notre photo).

Horaire

Le site est ouvert TOUS LES JOURS du 24 juin au 28 août, ainsi que les 3, 4 et 5 septembre, de 9 h à 17 h. Rendez-vous à ne pas manquer.

Information : 819 799-2181