8-top-abitibi-niveau-2.jpg

Lauréats

Ce prix est attribué à une infirmière de notre région qui se démarque par l'excellence de sa carrière, par son apport exceptionnel et la visibilité donnée à la profession.

Lauréates

2016

Diane Raby remporte le prix Gertrude-Duchemin 2016

Félicitations à Diane Raby, infirmière au Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT), qui travaille au Centre hospitalier Hôtel-Dieu d’Amos depuis près de 34 ans. Sa préoccupation constante est d’offrir des soins sécuritaires et de qualité dans un environnement de pratique favorisant la collaboration interprofessionnelle.

Son parcours est impressionnant. De 2013 à 2015, elle a occupé la fonction de directrice des soins infirmiers et du programme de santé physique. Cadre supérieure à la Direction des soins infirmiers (DSI) du CISSS-AT, l’un de ses mandats a été de soutenir les équipes soignantes et les équipes de gestion des anciennes DSI de la région lors du changement de structure.

Elle est reconnue par ses collègues pour sa force de caractère, sa détermination et son leadership mobilisateur et créatif.

Prix Gertude-Duchemin 2016
Carole Lahaie, directrice des soins infirmiers au CISSS-AT; Gisèle Delisle; Diane Raby, lauréate; Sylvie Gaudreau; Geneviève Fugère et Évelyne Grenier-Ouimette.

2014

Lise Bilodeau, 50 ans au service de la profession infirmière

Le prix 2014 a été attribué à Lise Bilodeau qui célèbre ses 50 ans de carrière comme infirmière. Ses expériences professionnelles sont variées : coordonnatrice des services de l’Unité sanitaire de l’Abitibi-Est, infirmière dans un dispensaire au Honduras et en Colombie, infirmière à Kitcisakik, fondatrice et directrice générale de la Corporation Le Manoir Universeau (depuis 1987) et du Manoir du Chemin pour la sobriété à Senneterre dont elle occupe encore aujourd’hui la fonction de DG.

D’un grand professionnalisme, elle se distingue par son humanisme et par son souci à améliorer la qualité de vie des plus démunis. Elle défend avec ardeur ses convictions et ce, dans le souci du bien-être des clients. Une des grandes valeurs fondamentales de madame Bilodeau est de combattre la souffrance sous toutes ses formes. Son altruisme, son dévouement et sa ténacité lui assure le succès de ce qu’elle entreprend.

Lise Bilodeau fait rayonner la profession infirmière dans les organismes qu’elle dirige et dans sa communauté.

Félicitations!

50 ans de carrière en soins infirmiers, AbitibiExpress.ca, 21 mai 2014
Prix Gertude Duchemin à Lise Bolodeau
Dans l'ordre habituel : Carole Désilets, Lorraine Lamontagne, Lise Bilodeau et Sylvie Truchon

2013

Claire Caron, directrice des soins au CSSS les Eskers de l’Abitibi

oriiat_prix_gertrude_duchemin_2013.jpgClaire Caron, à droite en compagnie de Geneviève Ménard de l'OIIQ, a su intégrer des pratiques favorisant les différentes réorganisations du travail et les constantes transformations au sein de la profession. Énergique et déterminée, elle s’implique pleinement au sein de son établissement et au sein de plusieurs comités régionaux.

Sa principale motivation est la qualité des soins et le client est au cœur de ses décisions. Elle réalise plusieurs projets, toujours pour améliorer la qualité des soins et soutenir les infirmières (programme de préceptorat, vision des soins infirmiers dans l’organisation du travail, colloque en traumatologie, etc.).

Son leadership, son professionnalisme, son dynamisme, son sens de la communication, sa passion pour les soins infirmiers, son dévouement et son implication sont des qualités que lui reconnaissent les infirmières et les gestionnaires.

Ce prix est attribué à une infirmière de la région qui se démarque par l’excellence de sa carrière et par son apport exceptionnel à la qualité des soins.

2011

Sylvie Théberge honorée

Sylvie ThébergeL’ORIIAT a remis le prix Gertrude-Duchemin 2011 à Sylvie Théberge qui a travaillé 25 ans dans le domaine de la santé mentale, au CSSS de la Vallée-de-l’Or et est, depuis quelques années, agente de stages à l’université de Québec en Abitibi-Témiscamingue. Elle s’est récemment jointe à l’Agence de santé et de services sociaux de la région.

Défenderesse de la santé mentale
Mme Théberge se démarque par son professionnalisme et est une grande défenderesse de la clientèle en santé mentale. « L’écouter parler de la santé mentale, c’est tomber en amour avec cette pratique », dit l’un de ses collègues de l’université. Son respect de l’être humain est inconditionnel. Ses principales réalisations en santé mentale concernent la clientèle et le public. Elle a notamment, avec sa collègue Josée Francoeur, produit 16 capsules d’information destinées au public et diffusées à la télévision.

Une référence reconnue
Sa grande curiosité intellectuelle l’amène à se dépasser et à être à l’affût des nouvelles pratiques et approches avec un seul leitmotiv : la qualité des soins. Pour ce faire, elle s’implique, se perfectionne et suit de nombreuses formations qui ont fait d’elle la personne ressource en région. Elle transmet ses connaissances de façon remarquable, car elle a la faculté de rendre les choses simples. Passionnée, elle transmet sa flamme aux nouvelles recrues et aux étudiantes et est une personne ressource recherchée par ses pairs et les autres professionnels. On la considère comme une référence dans son domaine d’expertise. Elle a d’ailleurs reçu le prix régional du concours Innovation clinique en 2002 et fut la lauréate du Prix d’excellence de la Fondation Brousseau-Dargis.

Impliquée comme jamais
Engagée envers la profession, elle s’implique au sein du Conseil de section de l’ORIIAT depuis plusieurs années, est responsable du comité de la journée éducative annuelle et siège au conseil d’administration d’Infirmières et infirmiers sans frontières (IISF).

Lauréates

  • 2014
    Lise Bilodeau
  • 2013
    Claire Caron, CSSS Les Eskers de l'Abitibi
  • 2011
    Sylvie Théberge, CSSS Vallée-de-l’Or
  • 2010
    Louise Bérubé Rockburn, retraitée du CSSSTKT
  • 2009
    Lucie St-Louis, CSSSRN
  • 2008
    Danielle Gélinas, CSSS Rouyn-Noranda
  • 2007
    Marina Larue, infirmière et directrice générale adjointe au CSSSRN et première récipiendaire de ce prix