Insigne du mérite 2003

Olivette Soucy

Olivette Soucy
Olivette Soucy

 

L'étonnant parcours professionnel d'Olivette Soucy a pour principaux jalons la venue au monde et la fin de la vie. En effet, au cours de sa carrière de plus de 40 ans en soins infirmiers, elle a travaillé 18 ans en obstétrique avant de se consacrer aux soins des personnes âgées ; elle œuvre maintenant depuis plus de 20 ans comme infirmière clinicienne spécialisée en gériatrie.

Animée par le désir profond d'offrir des soins de santé fondés sur le respect et les valeurs humanistes, Olivette Soucy a introduit, et c'est là un des aspects les plus importants de ses réalisations, la dimension familiale et culturelle dans les programmes de soins.

Dans le domaine de l'obstétrique, elle a su réaliser sa vision, développant et mettant en place, en collaboration avec d'autres infirmières, de nouvelles approches axées sur les liens mère-enfant-famille. Elle a notamment mis sur pied un programme de soins destiné aux familles qui ont un enfant trisomique.

Au tournant des années 80, elle a entrepris un baccalauréat, puis une maîtrise en sciences de la santé et elle est devenue l'une des premières infirmières à exercer les fonctions de clinicienne spécialisée en soins aux personnes âgées. Là encore, la famille est au centre des programmes de soins qu'elle met en œuvre. Elle favorise la participation des aidants familiaux aux comités et à la prise de décision, de même que la formation de groupes de soutien.

Sensible aux besoins particuliers des personnes âgées issues d'autres cultures, elle a de plus conçu des plans de soins dans la langue des groupes ethniques les plus représentés à l'Institut de gériatrie de Montréal.

Soucieuse de l'avancement des sciences infirmières, elle a su partager ses connaissances et communiquer sa passion, notamment au cours de ses 15 années d'enseignement dans plusieurs universités du Québec. Elle a aussi donné de nombreuses conférences et participé à divers projets de recherche, mettant à profit sa riche expérience de clinicienne. Celle qui dit avoir toujours aimé son travail d'infirmière travaille encore aujourd'hui avec la même volonté de contribuer à l'évolution des soins et au mieux- être des gens.