Rayonnement international 2016

Martine Mayrand Leclerc, inf., Ph. D.

Martine Mayrand Leclerc

Martine Mayrand Leclerc, inf., Ph. D.
Professeure et chercheuse en sciences infirmières
Université du Québec en Outaouais

Martine Mayrand Leclerc est devenue une ressource incontournable en gestion des soins infirmiers au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde.

Depuis 2008, Martine Mayrand Leclerc enseigne l'organisation des soins et services infirmiers, ainsi que la recherche, à la Faculté des sciences infirmières de l'Université Saint-Joseph, à Beyrouth, au Liban, et dans des programmes de master en Tunisie, à l'Institut supérieur des sciences infirmières de Sfax et à l'École supérieure des sciences et techniques de la santé de Sousse.

Martine Mayrand Leclerc satisfait ainsi son désir de partager son expertise et de contribuer à l'avancement des connaissances dans la gestion des établissements de santé.

Rigueur et humour

Son enthousiasme, son sens de l'humour, l'originalité de son approche pédagogique et la grande générosité avec laquelle elle offre son temps font de Martine Mayrand Leclerc une professeure engagée et appréciée. Ses collègues saluent son respect des différences et sa capacité de personnaliser son enseignement. Parce qu'elle croit fermement à l'importance du respect des personnes et des cultures, elle a su adapter, avec une grande sensibilité, les notions théoriques et les outils de gestion qu'elle enseigne dans les milieux de pratique libanais et tunisiens.

Évaluer les processus

Martine Mayrand Leclerc est aussi une chercheuse rigoureuse. Ses travaux portent principalement sur l'évaluation des processus de gestion dans les organisations de santé, les structures et l'organisation des soins, ainsi que sur les impacts personnels, environnementaux et organisationnels de l'optimisation du travail des gestionnaires.

Elle est l'auteure de nombreux articles, chapitres de livres et présentations scientifiques, éditrice de livres, ainsi que formatrice en leadership professionnel et gestion infirmière. Elle est régulièrement sollicitée au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde, pour offrir des séances de formation et donner des communications.

« J'ai été étonnée et touchée par l'énergie que mes collègues ont consacrée à la préparation de mon dossier. Dès le début de ma carrière, j'ai été attirée pa [Ancre] r les congrès et les événements internationaux. Pour moi, c'était une façon d'entrer en contact avec d'autres cultures, de comparer les pratiques et d'aller chercher des idées qui pourraient être adaptées ici. C'était aussi une façon d'établir des liens. Et ma vie professionnelle m'a montré que chaque maillon créé peut mener à de formidables occasions. »