Recherche en sciences infirmières 2016

José Côté

José Côté

José Côté, inf., Ph. D.
Professeure titulaire, Faculté des sciences infirmières de l'Université de Montréal
Titulaire, Chaire de recherche sur les nouvelles pratiques de soins infirmiers
Chercheuse régulière, Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal
Chercheuse clinicienne séniore, Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQ-S)
Chercheuse régulière, Réseau de recherche en interventions en sciences infirmières du Québec du FRQ-S

José Côté concentre ses recherches sur le développement, l'évaluation et le transfert d'interventions infirmières en cybersanté dont le but est de soutenir les personnes vivant avec une maladie chronique dans la prise en charge de leur santé.

Ses travaux ont permis de créer un concept d'interventions infirmières virtuelles et une plateforme informatique appelés TAVIE pour « Traitement, assistance virtuelle infirmière et enseignement ». Ces interventions Web sont constituées de séances interactives animées par une infirmière virtuelle qui offre un soutien éducatif personnalisé en ciblant les capacités d'agir des personnes. La première intervention développée a été VIH-TAVIE pour aider les personnes vivant avec le VIH à gérer leurs traitements. Dix autres interventions ont été conçues pour les patients atteints d'autres maladies chroniques.

La réussite de tels projets exige de la rigueur, une direction forte et une capacité de travailler avec des chercheurs de divers horizons : santé, génie du logiciel et technologies de l'information. Des conditions que José Côté a su réunir afin de former et de mobiliser une équipe performante au Québec.

Une mentore de choix

José Côté met un point d'honneur à partager son expertise en agissant comme mentore auprès des infirmières et des jeunes chercheurs qui souhaitent mener leur propre projet de recherche. Comme professeure, elle est un modèle pour ses étudiants qu'elle encourage à considérer le patient comme un partenaire de soins capable de relever ses défis de santé.

Réalisations et distinctions

Au cours de sa carrière, José Côté a obtenu plus de 65 subventions de recherche totalisant plus de 22 millions de dollars, à titre de chercheuse principale ou de cochercheuse. Son bilan de publication est remarquable : une soixantaine d'articles publiés dans des revues avec comité de lecture et plus de 100 communications scientifiques à des congrès nationaux et internationaux. José Côté a aussi reçu plusieurs distinctions, dont le prix Care Challenge 2012 décerné par Sanofi.

« La recherche, ça ne se fait pas seul dans son bureau. J'ai eu la chance d'être entourée d'une bonne équipe et d'avoir beaucoup d'occasions de progrès. Le plus motivant est de trouver des interventions qui viennent en aide aux patients et à leur famille. Ce prix est la reconnaissance que nos recherches sont pertinentes et contribuent au renouvellement des pratiques. »

 


 

Nicole Dubuc, inf., Ph. D.

Nicole Dubuc

Nicole Dubuc, inf., Ph. D.
Professeure titulaire, École des sciences infirmières, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke Directrice scientifique, Centre de recherche sur le vieillissement du Centre de santé et de services sociaux - Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke

Nicole Dubuc a consacré sa vie aux aînés, s’efforçant de développer des outils qui permettraient à la fois d’améliorer les soins qu’on leur donne et d’aider les gestionnaires à mieux les organiser.

Nicole Dubuc a agi à titre de chercheuse et de cochercheuse dans une vingtaine de projets de recherche visant l’optimisation des soins aux personnes âgées. On lui doit, entre autres, les profils Iso-SMAF, un système de classification basé sur l’évaluation de l’autonomie fonctionnelle. Ces quatorze profils d’autonomie permettent de représenter les besoins de la personne en vue de soutenir la planification des ressources nécessaires aux aînés. C’est la seule classification qui permet de suivre une personne dans tout le réseau, avec un seul et même outil d’évaluation.

Plus récemment, elle a développé des Outils de cheminement clinique informatisés (OCCI) pour le suivi dans la communauté des aînés en perte d’autonomie. Ces outils rendent compte des activités de tous les membres de l’équipe interdisciplinaire qui interviennent auprès de la personne et s’inspirent des meilleures pratiques cliniques. Ils visent l’autonomisation des personnes, la prise de décision éclairée avec l’aîné et s’appuient sur une approche de soins axés sur la personne.

Appliquant des méthodologies scientifiquement reconnues, ses recherches ont pour la plupart été menées en étroite collaboration avec des intervenants, des gestionnaires et des décideurs. Ces modes de recherche collaboratifs ont facilité le transfert des connaissances et c’est ainsi ses travaux ont eu des répercussions importantes sur l’organisation et la gestion des soins et services de longue durée.  

À titre de directrice du Centre de recherche sur le vieillissement, Nicole Dubuc continue de favoriser la production de connaissances nouvelles afin de promouvoir l’autonomie et la qualité de vie des aînés.

Encourager la relève

Enseignante passionnée, Nicole Dubuc offre à ses étudiants un encadrement exceptionnel. Elle sait stimuler leur intérêt pour l’organisation des soins gériatriques et la recherche. Elle les incite à collaborer à la rédaction d’articles scientifiques et à participer à des colloques. Plus d’une trentaine d’étudiants à la maîtrise et au doctorat ont été sous sa supervision.

Nicole Dubuc a aussi écrit une cinquantaine d’articles scientifiques et a participé à une quarantaine d’ouvrages collectifs ou de livres. Elle a donné plus de 50 conférences et compte plus de 140 résumés et communications publiés.

« Je me suis intéressée aux soins aux aînés après avoir constaté que les infirmières avaient un rôle important à jouer auprès de cette clientèle et qu’elles ne prenaient pas toujours leur place. De plus, j’aimais la vision globale qu’exigent ces soins. Toutes les sphères, biologique, psychologique et sociale, doivent être prises en considération. »