l'Ordre

Anciennes présidentes

De garde-malade à infirmière praticienne spécialisée. Charisme, énergie, dynamisme… Retrouvez ici les vingt et une femmes qui ont occupé la présidence de l’OIIQ, et des associations qui l’ont précédé, de 1917 à 2012. Elles y ont toutes laissé une empreinte remarquable. Elles affichaient des styles différents, certes, mais elles avaient une volonté commune : celle de faire avancer la profession infirmière.

1917 – 1940

L’entre-deux-guerres

La lutte pour la reconnaissance de la profession

Grace Fairley

Grace Fairley

1917-1918

Olive DeLany

1919-1921

Olive DeLany
Flora Madeleine Shaw

Flora Madeleine Shaw

1921-1926

Mabel Hersey

1926-1928

Mabel Hersey
Mabel Kathleen Holt

Mabel Kathleen Holt

1928-1932

Caroline Victoria Barrett

1932-1936

Caroline Victoria Barrett
Margaret L. Moag

Margaret L. Moag

1936-1940

 

1940-1962

L'après-guerre

De la vocation à la professionnalisation

Eileen C. Flanagan

1940-1947

Eileen C. Flanagan
Soeur Valérie de la Sagesse

Soeur Valérie de la Sagesse*

1947-1950

Annonciade Martineau

1950-1953

Annonciade Martineau
Ève Merleau

Ève Merleau

1953-1958

1960-1962

Margaret Wheeler*

1958-1960

Margaret Wheeler

 

1962-1971

La révolution tranquille

De l'école d'hôpital aux études supérieures

Soeur Mance Décary

1962-1963

Soeur Mance Décary

Helene Margaret Lamont

Helene Margaret Lamont*

1963-1965

Gertrude Plourde Jacobs

1965-1967

Gertrude Plourde Jacobs
Madeleine Jalbert

Madeleine Jalbert*

1967-1969

Helen D. Taylor*

1969-1971

Helen D. Taylor

 

1971-1992

Le Code des professions

La protection du public et la reconnaissance du champ d’exercice exclusif de la profession infirmière

Rachel Bureau

Rachel Bureau

1971-1974

Jeannine Tellier Cormier1

1974-1980

Jeannine Tellier Cormier
Jeannine Pelland

Jeannine Pelland2

1980-1992

Gyslaine Desrosiers3

1992-2012

Gyslaine Desrosiers

 

* L'OIIQ ne dispose malheureusement pas des droits de ces photos.

1 Crédit photo : Studio Jean-Guy Gauthier - Photo Pierre Wibaut
2 Crédit photo : Lise Labelle
3 Crédit photo : Laurence Labat