MOT DE LA
PRÉSIDENTE

Le mois de mai est le mois de la reconnaissance pour les infirmières. Il y a une semaine dédiée aux infirmières et c’est souvent à ce moment que l’on souligne notre reconnaissance à l’endroit d’infirmières qui se démarquent et qui sont source d’inspiration.

Cette année, nous pouvons être particulièrement fières, car deux des huit Prix Florence décernés par l’OIIQ ont été remis à des infirmières de notre région.

Louise Rockburn, du CSSS Témiscaming-Kipawa, a remporté le prix dans la catégorie « Prévention de la maladie ». Madame Rockburn  n’en est pas à son premier prix, ayant obtenu, en 2007, le prix régional du Concours Innovation clinique. Danielle Gélinas s’est vue octroyer le Florence dans la catégorie « excellence des soins ». Madame Gélinas  a par ailleurs déjà reçu le prix Gertrude Duchemin, en 2008, et le prix Jill Sullivan de l’Association canadienne des infirmières et infirmiers en sidologie, en 2007. Elle a de plus obtenu deux  prix régionaux dans le cadre du Concours Innovation clinique : pour la création d’un outil d’aide aux parents touchés par la perte d’un nouveau-né, en 1997, et pour la première clinique régionale de soins intégrés en VIH / SIDA (prix qu’elle a partagé avec ses collègues de travail), en 2007.
 
Au secteur régional, nous avons reçu plusieurs candidatures pour les différents prix. Le choix a été difficile pour les membres du comité de sélection, car les personnes présentées méritaient toutes d’être reconnues. Ce qui est intéressant, et j’en suis très heureuse, c’est que des infirmières prennent le temps de reconnaître et souligner le travail d’une collègue. Ce n’est pas dans nos habitudes et cela prend du temps! Nous remercions donc ces infirmières qui, à travers leur travail, ont pris du temps pour présenter quelqu’un qui se démarque.
 
C’est ainsi que Marie-Ève Bérubé, du CSSSTK, a retenu l’attention pour le prix Relève régional, que Julie Mélançon, du centre d’hébergement du CSSS Rouyn-Noranda, a remporté le prix P.H.A.R.E et que Louise Rockburn s’est vue honorée  le prix Gertrude Duchemin.

Nous devons aussi souligner la participation au Concours Innovation clinique. Pour une première fois au provincial, ce prix est décerné à une équipe d’enseignantes, soit celle composée de Nathalie Brassard, Joëlle Mélançon et Johanne Morel, du CEGEPAT, pour leur projet intitulé « La relève infirmière… Le Cercle des infirmières ». Je vous invite à en lire les détails dans la rubrique Têtes d’affiche.

Je profite de cet article pour vous inviter à participer à l’AGA qui se tiendra le 8 juin à Val-d’Or. Vous pouvez consulter les détails à la rubrique Activités légales.

Le prochain Cyberjourn@l vous parviendra vers la mi-août. D’ici là, je vous souhaite un bel été.

Lorraine Lamontagne