MOT DE LA
PRÉSIDENTE

Bonjour,

J’arrive bientôt au terme d’un mandat de deux ans à titre de présidente de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval. C’est avec plaisir que j’ai assumé ces fonctions pendant une période de grands changements.

Pour n’en nommer que quelques-uns, tout d’abord, le déménagement de nos bureaux a permis de revoir plusieurs de nos processus administratifs et de rendre la vie plus facile à notre adjoint ainsi qu’aux bénévoles qui participent aux comités ou activités de nature associative au sein de l’ordre régional. Nous avons également renforcé nos liens avec les commissions infirmières régionales, le regroupement des directrices de soins infirmiers et les institutions d’enseignement. L’évènement marquant des chantiers, c’est-à-dire les travaux que nous menons avec l’OIIQ afin d’établir un partenariat dynamique entre les Ordres régionaux et l’Ordre provincial, est sûrement la publication de notre Cyberjourn@l. Un des défis de notre région est d’atteindre près de 17 000 membres. Le Cyberjourn@l et le site Web sont des moyens qui nous permettent de communiquer avec vous plus rapidement. Et pour vous, comme pour nous, ce sont des façons différentes de penser, de travailler et de diffuser l’information.

Lorsque je quitterai mes fonctions en novembre, j’aurai été, au cours des sept dernières années, membre liaison pour le comité évènements, vice-présidente et présidente au sein de l’ORIIM/L ainsi que membre du conseil d’administration de l’OIIQ et trésorière du SIDIIEF. J’ai eu le plaisir de côtoyer plusieurs d’entre vous, ce qui me permet de rester optimiste et enthousiaste au sujet de la profession infirmière. La relève est là : il faut lui laisser la possibilité de réaliser des projets; l’expérience est également là : il faut lui laisser la chance d’en faire bénéficier les plus jeunes, la population en sera reconnaissante.

Je tiens à remercier tous les membres du conseil d’administration et tous les membres des comités pour leur patience, leur professionnalisme et leur enthousiasme.

Bonne chance au nouveau conseil!

Linda Ward