Pratique infirmière

Effectuer et ajuster les traitements médicaux, selon une ordonnance

Dans cette section

Définition

Cette activité réservée permet à l'infirmière d'effectuer et d'ajuster un vaste éventail de traitements médicaux, conformément aux indications inscrites dans l'ordonnance individuelle ou collective. Son libellé permet que sa portée évolue au fur et à mesure de l'avancement des connaissances et des soins de santé. Aussi, les infirmières devront continuellement adapter leur pratique pour tenir compte de ces progrès.

L'activité d'ajustement permet aussi à l'infirmière de cesser un traitement médical, toujours selon les paramètres de l'ordonnance individuelle ou collective. Cette réserve d'activité signifie également que l'infirmière peut retirer un instrument utilisé pour un traitement médical (p. ex. : retirer un cathéter central percutané à la fin de la thérapie intraveineuse ou à son interruption).

Par ailleurs, conformément au Règlement sur les activités visées à l'article 31 de la Loi médicale, cette activité exclut l'assistance chirurgicale et certaines techniques invasives autorisées à l'infirmière praticienne spécialisée (IPS), entre autres l'installation d'un drain thoracique, l'intubation endotrachéale, la ponction vésicale et la ponction d'ascite.

Finalité

Cette activité réservée a pour but de permettre à l'infirmière d'effectuer et d'ajuster un vaste éventail de traitements médicaux, y compris de cesser un traitement et de retirer un instrument utilisé pour un traitement, conformément aux indications inscrites dans l'ordonnance individuelle ou collective.

En plus de favoriser la collaboration étroite entre le médecin et l'infirmière, cette activité réservée reconnaît la contribution de l'infirmière à des soins diversifiés et spécialisés tels la néphrologie, la cardiologie ainsi que les soins respiratoires, neurologiques, orthopédiques, périopératoires et obstétricaux.

Exemples

Cette activité réservée permet entre autres à l'infirmière :

  • D'ajuster un stimulateur cardiaque externe ou implanté ainsi que d'ajuster les paramètres d'un ventilateur mécanique.
  • D'ajuster le profil d'ultrafiltration et le profil de sodium dans le dialysat dans le cadre d'un traitement d'hémodialyse.

Références

Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, et Collège des médecins du Québec (2006a). Étendue des activités médicales exercées par l'infirmière praticienne spécialisée en cardiologie, Westmount, OIIQ ; Montréal, CMQ.

Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, et Collège des médecins du Québec (2006b). Étendue des activités médicales exercées par l'infirmière praticienne spécialisée en néonatalogie, Westmount, OIIQ ; Montréal, CMQ.

Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, et Collège des médecins du Québec (2006c). Étendue des activités médicales exercées par l'infirmière praticienne spécialisée en néphrologie, Westmount, OIIQ ; Montréal, CMQ.

Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, et Collège des médecins du Québec (2006d). Lignes directrices sur les modalités de la pratique de l'infirmière praticienne spécialisée, Westmount, OIIQ ; Montréal, CMQ.

Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, et Collège des médecins du Québec (2013). Pratique clinique de l'infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne : Lignes directrices, 2e éd., Westmount, OIIQ : Montréal, CMQ.

Règlement sur les activités visées à l'article 31 de la Loi médicale qui peuvent être exercées par des classes de personnes autres que des médecins, R.Q., c. M-9, r. 13.

Règlement sur les normes relatives aux ordonnances faites par un médecin, R.Q., c. M-9, r. 25.