Pratique infirmière

La contribution des aides-soignants et des proches aidants aux soins infirmiers

Depuis quelques années, l’OIIQ a été régulièrement interpellé par les directrices des soins infirmiers, les responsables en soins infirmiers et autres partenaires quant à l’application des dispositions légales en vigueur au regard de la contribution des aides-soignants et des proches aidants aux activités de soins infirmiers.

Plus récemment, les projets d’organisation du travail, la multiplication de types de ressources d’hébergement non institutionnel, l’évolution des besoins de soins de longue durée et l’évolution des pratiques ont accentué le besoin de préciser la nature des soins qui peuvent être confiés à des aides-soignants dans certains milieux et contextes et de déterminer les responsabilités des DSI et RSI, celles des infirmières, des aides-soignants et des proches aidants à l’égard de la pratique de ces activités

Compte tenu de cette réalité, le Conseil d’administration de l’OIIQ a pris la décision d’actualiser sa position sur l’application des dispositions législatives visant la nature des activités des soins infirmiers qui peuvent être exercées par des aides-soignants et des proches aidants et de préciser les conditions essentielles pour une prestation des soins sécuritaires et de qualité.

La contribution des aides-soignants et des proches aidants aux soins infirmiers (Document en révision)