Pratique infirmière

Formation spécifique déterminée par règlement

Tout comme le psychologue et le conseiller d’orientation, l’infirmière se voit réserver l’activité qui consiste à évaluer les troubles mentaux.

L’exercice de cette activité à caractère diagnostique comporte un degré de complexité et de technicité qui requiert des connaissances et des compétences particulières acquises dans le cadre d’un programme de formation universitaire de deuxième cycle.

Dans ce contexte, la Loi sur les infirmières et les infirmiers prévoit que, pour être habilitée à évaluer les troubles mentaux, une infirmière devra détenir une formation universitaire et une expérience clinique en soins infirmiers psychiatriques, déterminées par un règlement de l’OIIQ (LII, art. 36 (16°)). Il s’agit du Règlement sur la formation et l’expérience clinique requises des infirmières pour l’évaluation des troubles mentaux.

Références

Loi modifiant le Code des professions et d'autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines, L.Q. 2009, chapitre 28.

Loi sur les infirmières et les infirmiers [LII], RLRQ, chapitre I-8.

Règlement sur la formation et l’expérience clinique requises des infirmières pour l’évaluation des troubles mentaux, RLRQ, chapitre I-8, r. 15.1.