deontologie-journal_2.jpg

Questionnement d'ordre déontologique? Le service d'aide-conseil de la Direction, Bureau du syndic est là pour vous.

Le mandat de la Direction, Bureau du syndic s'inscrit dans la mission principale de l'Ordre, c'est-à-dire la protection du public. L'actualisation de ce mandat passe par l'application du processus disciplinaire, mais également par des approches préventives et informatives. Dans ce cadre, la Direction, Bureau du syndic offre un service d'aide-conseil et répond annuellement à plus de 1000 demandes relatives à la déontologie ou au processus disciplinaire.

À la lumière des dernières statistiques, il ressort que 20 % des consultations proviennent du public, c'est-à-dire d'un client ou d'un membre de sa famille. Elles portent sur le processus disciplinaire et sur divers aspects de la qualité des soins et des services. Un autre 20 % des appels provient par exemple d'autres professionnels de la santé ou encore des directions de ressources humaines. Par ailleurs, les principaux utilisateurs du service d'aide-conseil sont les infirmières et infirmiers, et ce, dans une proportion de 60 %, qu'ils soient soignants, gestionnaires ou enseignants et travaillent tant dans le secteur public que privé.

Qu'est-ce qui amène une infirmière à consulter le service d'aide-conseil offert par la Direction, Bureau du syndic?

L'analyse des données statistiques démontre qu'il s'agit souvent d'une situation vécue par l'infirmière faisant l'objet d'un questionnement sur lequel elle souhaite un éclairage d'un point de vue déontologique.

En voici quelques exemples :

  • Puis-je dénoncer une situation à la Direction de la protection de la jeunesse ou discuter avec un enquêteur de police de l'état d'un client vu à l'urgence?
  • Que dois-je faire si une collègue infirmière se présente au travail en état d'ébriété?
  • Puis-je accepter un montant d'argent d'un client qui veut me remercier de mes soins?

L'émergence de nouvelles pratiques entraîne d'autres types de questionnements. Pensons par exemple aux infirmières travailleuses autonomes et à leurs obligations déontologiques face aux honoraires et à la publicité.

De même, tant les gestionnaires que les infirmières communiquent avec le service d'aide-conseil afin d'échanger sur des préoccupations liées à la sécurité des soins et des services, notamment dans un contexte de réorganisation de soins, ou encore aux heures supplémentaires obligatoires.

Au moment de l'échange, la situation est examinée avec toutes ses particularités (nature du questionnement, contexte, personnes impliquées...). La syndic adjointe au service d'aide-conseil soutient la personne dans sa démarche d'analyse. Ainsi, après avoir cerné la situation, elle en fera ressortir, s'il y a lieu, les aspects déontologiques, en vue de dégager des balises propices à guider son interlocuteur dans sa prise de décision. Pour ce faire, elle peut référer aux articles pertinents du Code de déontologie ou à une chronique déonto ayant traité de ce thème, établir des liens avec des éléments de jurisprudence ou orienter la personne vers une autre source pertinente.

Pour tout questionnement de nature déontologique, n'hésitez pas à nous joindre aux numéros suivants : 514 935-2501 ou 1 800 363-6043. Les appels reçus dans le cadre du service d'aide-conseil offert par la Direction, Bureau du syndic sont confidentiels et peuvent être traités sous couvert de l'anonymat.

Sylvie Truchon, syndic


Cette chronique a été publiée dans Le Journal, septembre/octobre 2008, vol. 5, no 6.