Pratique infirmière

Modalités de pratique

Dans le but de permettre l'exercice des activités médicales de l'IPS en cardiologie, néonatalogie et néphrologie, le Règlement sur les activités visées à l'article 31 de la Loi médicale qui peuvent être exercées par des classes de personnes autres que des médecins édicte que la pratique des activités médicales par l’IPS dans chacune de ces spécialités doit faire l'objet de règles de soins médicaux (RSM) et de règles d'utilisation des médicaments (RUM).

Ces règles sont approuvées par le conseil d’administration de l’établissement où exerce l’IPS. Elles définissent, en fonction des besoins et des ressources de cet établissement, les rôles de l’IPS relativement à la prescription de médicaments, d’examens ou de traitements ainsi qu’à l’utilisation de techniques diagnostiques ou thérapeutiques ou de traitements médicaux invasifs ou présentant des risques de préjudice.

Pour plus de renseignements sur les règles de soins médicaux, consulter le document publié par le Collège des médecins du Québec, Les règles de soins médicaux, un outil de partage (2009).

Pour plus de renseignements sur les règles d'utilisation des médicaments, consulter le document publié par l'Ordre des pharmaciens du Québec, Guide de rédaction et d'approbation des règles d'utilisation des médicaments en établissement de santé (2007).

Soins de première ligne

La pratique clinique des IPS en soins de première ligne (IPSPL) est totalement balisée par la réglementation du CMQ applicable à cette spécialité, notamment par les listes d’examens diagnostiques et de médicaments que l’IPSPL est autorisée à prescrire. Par conséquent, il n’est pas requis d’élaborer des règles de soins médicaux ou des règles d’utilisation des médicaments pour les IPSPL.

Lignes directrices OIIQ – CMQ

Pour chacune des spécialités IPS, l’OIIQ et le CMQ ont rédigé conjointement des lignes directrices qui précisent les balises nécessaires à l’encadrement de la pratique, à l’intention des médecins, des IPS et des établissements ou des cliniques médicales qui les accueilleront. La publication de ces documents a permis de définir le rôle de l’IPS et de spécifier les activités médicales exercées par celle-ci en cardiologie, en néonatalogie ou en néphrologie dans un centre hospitalier. D’autres lignes directrices ont été publiées pour décrire le rôle et les responsabilités de l’IPSPL ainsi que les activités médicales exercées en partenariat avec un médecin de famille.

Lignes directrices générales
Cardiologie
Néonatalogie
Néphrologie
Soins de première ligne