Salle de presse

Communiqués

Prix Innovation clinique Banque Nationale 2014

Éviter l'hospitalisation ou l'hébergement et opter pour une désintoxication externe avec soins intensifs

Montréal, le 11 juin 2014 – 

Dans le but d'améliorer l'état de santé, le bien-être, la qualité de vie et l'intégration des personnes ayant des problèmes de dépendance et de venir en aide à leur entourage, une équipe d'infirmières du Centre de réadaptation en dépendance de Montréal – Institut universitaire (CRDM-IU) a créé une offre de service de désintoxication externe avec soins intensifs. Ce projet leur a permis de décrocher le prix Innovation clinique Banque Nationale 2014 décerné par l'Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval

L'équipe gagnante est constituée d'Isabelle Thibault, infirmière responsable des soins infirmiers, Jacqueline Blais, infirmière clinicienne, Lucie Dubé, infirmière, Lise Richard, infirmière clinicienne. Le service qu'elles ont mis sur pied permet à la clientèle désireuse d'entreprendre une démarche de désintoxication en externe, de vivre un sevrage sécuritaire et d'éviter l’hébergement ou l’hospitalisation qu’implique habituellement cette démarche.

« Le développement de notre offre de service s'appuie sur des consultations médicales en externe qui requièrent que des infirmières soient disponibles pour effectuer l'évaluation et le suivi quotidien des usagers », précise Isabelle Thibault, porte-parole du projet. Le service du sevrage en externe augmente ainsi le nombre de clients qui peuvent bénéficier d'une désintoxication avant que leur état s'aggrave. Et il diminue le nombre d'usagers à l'interne.

Pour être admissibles au service, les usagers doivent présenter un problème dont le degré de gravité correspond à un diagnostic d'abus d'alcool, un état nécessitant une désintoxication (sevrage léger à modéré), ne doivent pas avoir de facteurs de santé aggravants et être en suivi au sein du CRDM-IU.

« Après un an de travail, notre équipe a élaboré plusieurs documents, notamment un guide de référence et des outils de travail qui soutiennent la réalisation de cette nouvelle offre de service, affirme Isabelle Thibault. La décision d'admettre ou non un usager est maintenant guidée par des normes concrètes, le sevrage est sécurisé et les infirmières sont mieux outillées pour encadrer leur pratique. »

Une quarantaine de personnes ont bénéficié du service de désintoxication depuis sa création il y a deux ans. La totalité d'entre elles ont maintenu leur sobriété, et deux souligneront cette année leur première année d'abstinence. Ils ont amélioré leur qualité de vie ainsi que celle de leur entourage. Le sevrage en externe leur a permis d'éviter l'hébergement ou l'hospitalisation, diminuant ainsi les coûts. Grâce au modèle employé, le sevrage en externe peut facilement être réalisé dans d'autres centres de réadaptation en dépendance.

Le concours Innovation clinique a été lancé par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) en 1995. Il valorise la contribution clinique des infirmières de toutes les régions du Québec à la qualité des soins offerts à la population, à l’efficacité des services de santé et à l’avancement de la profession infirmière. Les gagnants régionaux reçoivent un certificat et une bourse de 1 000 $, et ils sont admissibles au Grand prix Innovation clinique remis à l’occasion du congrès annuel de l’OIIQ, qui se tiendra les 3 et 4 novembre 2014.

– 30 –

Source : Josée F. Breton
Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval
514 343-3707

Information : Isabelle Thibault, infirmière responsable des soins infirmiers
514 385-1232, poste 1208

Suzanne Lacombe
Direction principale, Stratégie, services et communication
Ordre des infirmières et infirmiers du Québec
514 935-2501, poste 277