Salle de presse

Communiqués

Prix Innovation clinique Banque Nationale 2016

« Faisons équipe contre le cancer » : un levier d’autonomisation des personnes atteintes de cancer et de leurs proches dans la région de la Gaspésie

Rimouski, le 6 juin 2016 – 

Le prix Innovation clinique Banque Nationale 2016 de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers du Bas-Saint-Laurent/Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (ORIIBSLGIM) a été décerné au projet « Faisons équipe contre le cancer » : un levier d’autonomisation des personnes atteintes de cancer et de leurs proches dans la région de la Gaspésie. Cela confirme le succès de l’implication du patient partenaire et de la collaboration interprofessionnelle.

Un défi transformé en occasion

L’accroissement du nombre de patients en oncologie, associé à un taux élevé (70 %) de citoyens ayant des problèmes de lecture, a obligé les professionnels de la santé à innover. Ils ont aussi constaté qu’un grand nombre de patients qui reçoivent des services à la clinique ou des soins à domicile seraient en mesure de se donner eux-mêmes des soins. Mais les difficultés de lecture peuvent décourager plusieurs patients et leurs proches de s’engager dans une démarche d’autosoins.

Le transfert des connaissances

Devant ce constat, des infirmières du service d’oncologie et des soins à domicile du Centre intégré de services de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie ont réalisé des capsules vidéo éducatives en impliquant étroitement des patients pour faciliter la compréhension de leur contenu et le transfert des connaissances. L’équipe du projet a aussi veillé à diffuser ces capsules sur le Web et à les rendre compatibles aux différents appareils mobiles (tablettes, cellulaires et autres) afin de favoriser le succès du projet.

Un modèle éducatif novateur et collaboratif

En diffusant de l’information partagée par les professionnels en santé, les gens de la communauté et les patients eux-mêmes, le projet « Faisons équipe contre le cancer » jette les bases d’une communauté solidaire et engagée dans la lutte contre le cancer.

Ce projet innove également en matière d’enseignement clinique, car il invite les professionnels concernés à rechercher des pratiques probantes en matière d’apprentissage des autosoins et diminue la dépendance envers les services hospitaliers.

Ce modèle éducatif aide le patient et ses proches à accroître leurs compétences dans la gestion de la maladie, du traitement et des effets secondaires. Il crée les conditions idéales au développement d’un sentiment d’autonomie qui favorise l’amélioration du bien-être.

L’approche « patient partenaire » comme clé du succès

Le comité patient associé au projet a jeté un regard nouveau sur les conditions qui permettent aux patients de s’impliquer dans leur propre apprentissage. Le transfert du savoir expérientiel d’un patient à un autre patient est l’une des solutions à privilégier.

Des résultats encourageants

Aujourd’hui, on constate que 95 % des clients acceptent d’être formés avec l’aide de la vidéo en salle de chimiothérapie pour l’administration du Neupogen et la prévention des nausées ou de la stomatite. On remarque aussi un intérêt accru des infirmières en salle de chimiothérapie pour la pratique de l’enseignement. Depuis le début de 2016, les plans thérapeutiques infirmiers (PTI) ont été réalisés à 98 % alors qu’ils l’étaient à 45 % en 2014. Le CISSS de la Gaspésie adopte actuellement la même approche d’intervention pour les maladies chroniques.

Les acteurs du projet :

  • Christine Arsenault, infirmière et cogestionnaire en cancérologie
  • Hélène Coulombe, assistante infirmière-chef en oncologie
  • Pierre Carignan, spécialiste en médecine interne
  • Sylvie Grant, pharmacienne en oncologie
  • Pierrette Pichette, patiente partenaire
  • Marthe Henry, directrice d’un organisme gaspésien pour les personnes atteintes de cancer
  • Solange Gagné, responsable du site Web et des technologies de l’information et de la communication
  • Marius Damboise, infirmier en soins à domicile

À propos du Concours Innovation clinique

Le concours Innovation clinique Banque Nationale a été lancé par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec en 1995. Il vise à mettre en valeur les contributions cliniques novatrices des infirmières et des infirmiers de toutes les régions du Québec à la santé de la population, à la qualité des soins offerts et à l’avancement de la profession infirmière. Il contribue également à susciter l’échange d’information entre les membres de la profession. Les gagnants régionaux reçoivent une bourse de 1 000 $ et sont admissibles au Grand prix Innovation clinique Banque Nationale d’une valeur de 3 000 $ qui sera remis à l’occasion du congrès annuel de l’OIIQ les 7 et 8 novembre 2016.