Salle de presse

Communiqués

Prix Innovation clinique Banque Nationale 2016

Infirmière et personnes âgées : partenaires dans l’autogestion de la continence

Gatineau, le 13 mai 2016 – 

Le prix Innovation clinique Banque Nationale 2016 de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de l’Outaouais (ORIIO) est décerné au projet «°Infirmière et personnes âgées : partenaires dans l’autogestion de la continence°» de l’Hôpital de jour gériatrique de Hull du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais. Ce projet apporte une contribution nouvelle à l’avancement de la pratique infirmière et à l’amélioration de la qualité de vie des personnes souffrant d’incontinence, en dotant les infirmières et infirmiers d’outils adaptés aux interventions requises dans ce contexte, grâce à un programme conçu sur mesure.

Un programme unique en son genre au Québec

En 2012, la Fondation d’aide aux personnes incontinentes (Canada) indiquait qu’environ 3,3 millions de Canadiens souffraient d’incontinence urinaire. Plus alarmant, 50 à 70 % de ces personnes ne consultent pas de professionnel de la santé, souvent en raison de la gêne occasionnée par le sujet, ou de la détresse psychologique vécue. Forte de ce constat, une infirmière de l’Outaouais s’est employée à garantir une évaluation et un accompagnement adéquats pour la clientèle gériatrique en perte d’autonomie et souffrant d’incontinence. Reconnu par Agrément Canada en 2012, le modèle s’est imposé depuis à l’Hôpital de jour gériatrique de Hull et dans l’ensemble de la région.

Le professionnel spécialisé en continence, en l’occurrence l’infirmière ou infirmier, conduit l’évaluation, précise le diagnostic, intervient et éduque la clientèle aux prises avec ce problème. En fonction des besoins de l’usager, jusqu’à six rencontres d’une heure sont organisées. Toutes les interventions visent à aider l’usager à acquérir une meilleure connaissance du type d’incontinence qui le concerne, et ainsi favoriser l’autogestion et l’identification des facteurs de risque.

Optimiser le leadership infirmier

Afin d’agir en toute autonomie et dans le respect de son champ de pratique, l’infirmière ou l’infirmier  spécialiste en continence assume l’entière réalisation des séances de suivi. À titre de personne-ressource, elle informe les médecins de famille et formule des recommandations en fonction du profil du patient. Si aucune amélioration n’est constatée ou si les résultats ne sont pas satisfaisants, le médecin peut explorer avec son patient d’autres approches thérapeutiques : pharmacologique, médicale, ou chirurgicale.

Par ailleurs, le programme comprend un volet « formation des pairs » qui permet aux infirmières et infirmiers, aux infirmières et infirmiers spécialisés en stomothérapie, et plus largement aux étudiants en médecine et aux intervenants du réseau, d’acquérir les outils pour mieux intervenir auprès de cette clientèle et assurer une prise en charge précoce. Outre des interventions cliniques, le programme de continence offre de l’enseignement sous forme de stages, de formations ciblées, de perfectionnement et de coaching professionnel.

Des retombées significatives

Près de 95 % des patients ciblés par le programme de continence de l’Hôpital de jour gériatrique de Hull sont des personnes âgées vivant dans la communauté. Celles-ci ont constaté une diminution de 50 % de leurs problèmes grâce à ces suivis. L’utilisation en urgence de culottes d’incontinence est reléguée au rang de solution secondaire. Les usagers reprennent le contrôle de leur corps, et identifient plus facilement les facteurs de risque, préservant ainsi leur autonomie et leur dignité. En parallèle, un travail de sensibilisation favorise également la prévention des chutes à domicile, en raison du lien reconnu entre les troubles d’équilibre et les problèmes d’incontinence chez les personnes âgées, qui augmentent le risque de chutes. Par suite, on évite donc des transferts d’un milieu de vie à un autre. Les problèmes liés à l’incontinence sont nombreux. Le projet « Infirmière et personnes âgées : partenaires dans l’autogestion de la continence » répond aux besoins actuels des personnes touchées, en améliorant leur prise en charge et leur accès à des soins adaptés et de qualité.

Conceptrice du projet :

  • Johanne Gélinas, infirmière ASI et conseillère en continence

À propos du concours Innovation clinique

Le concours Innovation clinique Banque Nationale a été lancé par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec en 1995. Il vise à mettre en valeur les contributions cliniques novatrices des infirmières et des infirmiers de toutes les régions du Québec à la santé de la population, à la qualité des soins offerts et à l’avancement de la profession infirmière. Il contribue également à susciter l’échange d’information entre les membres de la profession. Les gagnants régionaux reçoivent une bourse de 1 000 $, et ils sont admissibles au Grand prix Innovation clinique Banque Nationale d’une valeur de 3 000 $ remis à l’occasion du congrès annuel de l’OIIQ, qui se tiendra les 7 et 8 novembre 2016.