Salle de presse

Communiqués

Chaudière-Appalaches - Prix régional 2010 Innovation clinique 3M

LA TÉLÉSANTÉ POUR AMÉLIORER LE SUIVI DES CLIENTS ATTEINTS D’UNE MPOC

Lévis, le 3 juin 2010 – 

L'Ordre régional des infirmières et infirmiers de Chaudière-Appalaches a décerné le prix Innovation Clinique 3M au projet intitulé La réorganisation du travail et des soins respiratoires grâce à l'implantation du suivi clinique intelligent à domicile (SCIAD).

C'est au Québec que le taux de mortalité due à la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) est le plus élevé au Canada (excluant les Territoires du Nord‑Ouest), soit 40 décès pour 100 000 habitants. Or, ce taux atteint 44,2 dans la région de Chaudière-Appalaches. Conscients de la pression qu'exerce cette problématique sur les ressources du réseau de la région, des intervenants du CSSS du Grand Littoral ont réfléchi à des façons de prévenir et de réduire les hospitalisations et les visites à l'urgence liées à une MPOC. Sandra Morin,  conseillère cadre; Sylvie Nolet, infirmière, directrice générale adjointe clinique; et Jacques Potvin, infirmier clinicien, conseiller cadre; avec l'aide de l'équipe dédiée aux soins respiratoires, ont mis en place un programme de télésoins : le suivi clinique intelligent à domicile (SCIAD).

L'implantation du SCIAD vise principalement à mettre à la disposition de l'équipe en soins respiratoires, un outil de surveillance à distance des signes et des symptômes qui indiquent une détérioration de la situation du client atteint d'une MPOC. Cet outil permet aux intervenants de suivre quotidiennement la condition respiratoire de leurs clients vivant à domicile, et ce, sur l'écran d'un ordinateur à leur bureau.

Cette innovation en télésoins permet aussi aux professionnels de faire de l'enseignement aux clients, afin de favoriser des comportements préventifs, et de leur indiquer des actions à effectuer pour améliorer leur condition.

L'approche d'enseignement et de suivi proposée accroît l'autonomie du client et réduit  les séjours hospitaliers. Le client doit fournir des renseignements sur son état de santé pendant les rendez-vous effectués par voie électronique avec un intervenant. La fréquence de ces rendez-vous varie selon le plan de soins personnalisé.

Le SCIAD comprend également une banque de protocoles cliniques connexes, entre autres sur le diabète, l'insuffisance cardiaque et l'hypertension, que l'intervenant utilise lorsqu'il y a présence de maladies coxexistantes pour avoir une perspective globale de la situation de santé du client. Enfin, il permet de partager l'information clinique entre divers établissements et services, comme Info-Santé et le Centre hospitalier affilié universitaire de Lévis (CHAU).

L'infirmière joue un rôle important dans l'utilisation du SCIAD. Après avoir dépisté le client à risque, elle procède à son évaluation selon les critères établis et détermine avec lui des objectifs cliniques. Par la suite, elle surveille à distance la condition respiratoire du client. Le soir et la fin de semaine, le suivi est assuré par les infirmières d'Info-Santé.

Le SCIAD présente de nombreux avantages pour les professionnels de la santé. Notamment, il améliore la qualité des interventions cliniques et contribue à raccourcir les délais d'intervention et à réduire la gravité des symptômes.

Du côté de la clientèle, 84 % des personnes inscrites à ce nouveau service se disent confiantes de pouvoir autogérer leur situation de santé, contre 68 % des clients des services à domicile traditionnels.

Enfin, l'utilisation du SCIAD a permis de réduire d'environ 44 % le nombre d'hospitalisations, grâce à la détection précoce des signes avant-coureurs de décompensation.

Le concours Innovation clinique a été lancé par l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec en 1995. Il vise à mettre en valeur la contribution clinique des infirmières de toutes les régions du Québec à la qualité des soins offerts à la population, à l'efficacité des services de santé et à l'avancement de la profession d'infirmière. Les gagnants régionaux méritent un certificat et une bourse de 1000 $ et ils sont admissibles au Grand prix Innovation clinique 3M remis à l'occasion du congrès annuel de l'OIIQ, en novembre prochain. Le concours bénéficie du soutien financier de la compagnie 3M Canada-Soins de santé. « Aujourd'hui plus que jamais, les infirmières jouent un rôle prépondérant dans la prestation et l'amélioration des soins de santé. La Société 3M est fière de mettre en valeur leur créativité et leur sens de l'innovation », souligne Anthony Tille, directeur des Relations corporatives, Marché des produits médicaux.

Pour être retenus, les projets doivent être nouveaux et originaux par rapport à la pratique clinique des soins infirmiers sur le plan régional ou provincial; démontrer la créativité, le leadership et la contribution des infirmières en matière de soins dans le contexte actuel des services de santé; avoir eu des effets tangibles sur la qualité des soins infirmiers dispensés, sur l'efficience des services de santé et sur la satisfaction des clientèles visées; avoir obtenu des résultats probants en 2007, 2008 et/ou 2009 et finalement, avoir un potentiel d'exportabilité vers d'autres clientèles ou milieux de soins.

Pour information : 
Ginette Bernier
présidente de l’Ordre régional
Tél.: 418-835-1475

Jacques Potvin
infirmier clinicien
Tel.: 418-380-8992 poste 2664

Sandra Morin
conseillère cadre
Tel.: 418-380-8992 poste 2663