Salle de presse

Communiqués

Prix Innovation clinique Banque Nationale 2014

L'expérience unique de l'implantation des bonnes pratiques en prévention du suicide au CSSS Pierre-Boucher

Beloeil, le 24 septembre 2014 – 

Le suicide demeure la première cause de mortalité pour les personnes ayant un problème de santé mentale. Pour les patients hospitalisés en psychiatrie, le suicide est considéré comme un événement évitable puisque ceux-ci sont entourés de professionnels de la santé, notamment des infirmières, dont le rôle s'avère donc crucial. C'est dans cette optique que le CSSS Pierre-Boucher a mis sur pied le projet : L'expérience unique de l'implantation des bonnes pratiques en prévention du suicide aux unités internes de courte durée en santé mentale adulte. Cette initiative leur a permis de remporter le prix Innovation clinique Banque Nationale 2014 décerné par l'Ordre régional des infirmières et infirmiers de la Montégérie.

Les conceptrices du projet sont Johanne Roy, conseillère en soins spécialisés à la Direction des soins infirmiers de la qualité et des programmes de santé publique du CSSS Pierre-Boucher, et Évelyne Campeau, agente de relations humaines au centre d'intervention de crise l'ACCÈS et formatrice régionale pour l'Association québécoise de prévention du suicide. Elles étaient également accompagnées de plusieurs collaboratrices dans ce projet.

En 2010, le MSSS a produit des guides de bonnes pratiques en prévention du suicide destinés aux intervenants et gestionnaires des CSSS. « À ce jour, nous sommes le seul établissement au Québec qui a réussi à implémenter ces pratiques au sein de nos deux unités internes de courte durée en psychiatrie, déclare Johanne Roy, porte-parole du projet. Toutes les infirmières y faisant partie ont reçu une formation de l'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) afin d'actualiser leurs compétences et de soutenir leur travail en équipe interdisciplinaire dans le but d'assurer la sécurité et la qualité des services offerts aux patients. »

Le CSSS Pierre-Boucher a élaboré un plan d'action pour le déploiement de la formation en y intégrant diverses stratégies afin de favoriser la consolidation des connaissances. De plus, de nouveaux outils cliniques permettant d'assurer le suivi clinique et la sécurité des patients ont été développés au cours du projet.

Les bonnes pratiques du MSSS précisent que le rôle de chaque professionnel consiste à accueillir et à repérer la personne suicidaire, à estimer la dangerosité de son passage à l'acte, à intervenir auprès d'elle et parfois à l'orienter ou à l'accompagner vers les partenaires du CSSS ou du réseau local de services de santé et de services sociaux.

Un audit réalisé en mai 2013 a démontré que l'estimation de la dangerosité suicidaire a été réalisée pour 80 % de la clientèle, et ce, dans les délais prescrits. Quelques patients interrogés ont rapporté que les infirmières sont accueillantes, à l'écoute, qu'elles posent les bonnes questions, qu'elles favorisent l'expression des émotions et qu'elles offrent des pistes de solution. Lorsqu'ils se sentaient déprimés ou fragiles, les infirmières le remarquaient immédiatement et leur offraient du soutien en allant discuter avec eux.

Plusieurs projets sont actuellement en cours, dont l'implantation d'un système de repérage au triage à l'urgence et la création d'une formation pour les infirmières de santé physique afin qu'elles puissent être en mesure de dépister, d'assurer la sécurité et de référer au bon service cette clientèle vulnérable. « Notre infirmière ressource deviendra sous peu la première infirmière clinicienne ayant été formée pour devenir formatrice accréditée par l'AQPS. Nous sommes très fières de cette avancée », affirme Mme Roy.

Le concours Innovation clinique a été lancé par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) en 1995. Il valorise la contribution clinique des infirmières de toutes les régions du Québec à la qualité des soins offerts à la population, à l’efficacité des services de santé et à l’avancement de la profession d’infirmière. Les gagnants régionaux reçoivent un certificat et une bourse de 1 000 $, et ils sont admissibles au Grand prix Innovation clinique remis à l’occasion du congrès annuel de l’OIIQ, qui se tiendra les 3 et 4 novembre 2014.

– 30 –

Source : Denise Gaudreau
Ordre régional des infirmières et infirmiers de la Montérégie

Information :
Johanne Roy, inf. M. Sc. M. A.
450 468-8111, poste 86457
514 515-4812

Suzanne Lacombe
Direction principale, Stratégie, services et communication
Ordre des infirmières et infirmiers du Québec
514 935-2505, poste 277