Salle de presse

Communiqués

Prix Innovation clinique Banque Nationale 2016

Un programme de formation pour une meilleure intégration professionnelle des infirmières et infirmiers

Sept-îles, le 6 juin 2016 – 

Le prix Innovation clinique Banque Nationale 2016 de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de la Côte-Nord (ORIICN) a été décerné au projet intitulé « Tronc commun : un programme d’orientation qui prend racine ». Ce programme de quatre jours s’adresse aux candidates à la profession infirmière (CEPI) et aux infirmières et infirmières auxiliaires embauchées au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord (installations de la Haute-Côte-Nord-Manicouagan).

Décalage entre les études et la réalité du terrain

Un sondage de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec a mis en lumière les difficultés d’intégration auxquelles sont confrontées les nouvelles infirmières. La principale raison invoquée est le décalage entre les valeurs du milieu de l’éducation et celles du milieu de travail. C’est ce qu’on appelle la « réalité du terrain ».

Une intégration en plusieurs étapes

Quatre fois par année, le CISSS de la Côte-Nord (installations de la Haute-Côte-Nord-Manicouagan) a donc décidé de proposer un programme d’orientation en tronc commun de quatre jours qui répond tant aux besoins de formation qu’aux exigences des milieux cliniques des nouvelles au CISSS de la Côte-Nord, qu’elles soient candidates à l’exercice de la profession infirmière (CEPI), infirmières ou infirmières auxiliaires recrutées.

Faciliter l’intégration et accentuer la cohésion

Ce tronc commun permet aux nouvelles arrivantes de construire des assises solides, d’occuper pleinement leur rôle au sein de l’équipe et d’assurer un leadership fort. Cette période favorise la collaboration de tous les membres de l’équipe « infirmière » (infirmières, CEPI, infirmières auxiliaires et préposés aux bénéficiaires) entre eux, mais aussi avec les autres professionnels (médecins, ergothérapeutes, physiothérapeutes, etc.). Cela facilite le transfert des notions théoriques et pratiques et permet l’acquisition de compétences initiales et transversales.

Uniformiser les pratiques et renforcer les connaissances

L’intégration commune des CEPI, des infirmières et des infirmières auxiliaires permet la transmission d’une pratique uniformisée et normalisée. De plus, ce tronc commun contribue à l’implantation de bases solides pour les nouvelles infirmières et renforce celles des infirmières qui possèdent de l’expérience dans un domaine précis, mais qui désireraient travailler dans un département plus général. Des jours de jumelage sont prévus en fonction de l’évaluation des besoins de l’initiée par l’infirmière clinicienne.

Optimiser la pratique infirmière et la collaboration interprofessionnelle

Toutes les dimensions de la pratique infirmière sont mises en valeur dans ce projet qui mise principalement sur l’évaluation de la santé sur les plans préventif (évaluation du risque suicidaire, prévention des chutes et des plaies de pression), curatif (utilisation des ordonnances collectives et du plan thérapeutique intégré) et palliatif. L’optimisation de la qualité des soins par la mise à jour et l’utilisation des connaissances scientifiques est soutenue, tant pour le suivi des maladies aiguës que chroniques, et leur traitement. La planification des soins, la communication et la coordination des soins entre les infirmières et les autres professionnels sont également favorisées grâce à des outils comme les ordonnances collectives et les formations développées en collaboration avec des médecins, des pharmaciens, des travailleurs sociaux et des nutritionnistes.

Ainsi, ce projet favorise grandement la collaboration interprofessionnelle et la création d’une culture de soins infirmiers sécuritaires et de qualité.

Les acteurs du projet :

  • Nancy Asselin, conseillère clinique en soins infirmiers
  • Joannie Gagnon-Cardin, inf., assistante infirmière-chef et clinicienne
  • Véronic Fougère, inf., en remplacement d’une ASI clinicienne
  • Josée Desgagnés, inf., retraitée, directrice des soins infirmiers
  • Johanne Fournier, retraitée, conseillère cadre en soins infirmiers (DSI)
  • Sylvie Charrette, ancienne conseillère cadre en soins infirmiers (DSI)

À propos du concours Innovation clinique

Le concours Innovation clinique Banque Nationale a été lancé par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec en 1995. Il vise à mettre en valeur les contributions cliniques novatrices des infirmières et des infirmiers de toutes les régions du Québec à la santé de la population, à la qualité des soins offerts et à l’avancement de la profession infirmière. Il contribue également à susciter l’échange d’information entre les membres de la profession. Les gagnants régionaux reçoivent une bourse de 1 000 $ et sont admissibles au Grand prix Innovation clinique Banque Nationale d’une valeur de 3 000 $ qui sera remis à l’occasion du congrès annuel de l’OIIQ les 7 et 8 novembre 2016.