Salle de presse

Communiqués

Prix Innovation clinique 2012

Une base de connaissances infirmières pour de meilleures pratiques à la grandeur du CSSS de Beauce

Scott-Jonction, le 1 juin 2012 – 

Les clients du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Beauce reçoivent maintenant le même service infirmier de haute qualité, basé sur les meilleures pratiques, peu importe l’installation où ils se rendent. En effet, une équipe d’infirmières et d’autres professionnels a harmonisé la documentation relative aux pratiques infirmières et cliniques des dix sites qui composent le CSSS, tout en rendant cette information disponible instantanément pour les infirmières.

Ce projet, intitulé La base de connaissances – le savoir au bout des doigts a valu à l’équipe le prix Innovation clinique de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Chaudière-Appalaches (ORIICA). Le prix a été remis aujourd’hui dans le cadre de la soirée qui précède l’assemblée générale de l’ORIICA.

Les conceptrices du programme sont Nancy Duperron, B. Sc. inf., conseillère clinique et prévention des infections au CSSS de Beauce, et responsable du projet, ainsi que Pauline Rodrigue, conseillère en soins infirmiers, appuyées pour le secrétariat par Danye Nadeau, technicienne de direction. Les participantes sont Sylvianne Boivin, conseillère en soins infirmiers, Anne-Marie Goulet, conseillère-cadre à la direction des soins infirmiers, Caroline Caron, technicienne de direction, ainsi que Sophie Nolet, conseillère en prévention et contrôle des infections.

Meilleur accès, meilleure information

La création du CSSS de Beauce, en 2004, a mené au regroupement d’un hôpital, trois centres d’hébergement et deux CLSC sur un territoire de plus de 2,8 millions de kilomètres carrés. Il compte 10 installations situées dans cinq villes. Il était donc important d’harmoniser la documentation en matière de pratiques infirmières et cliniques, puis de la mettre à jour et de la rendre accessible à tous en temps réel. Ce changement s’appliquait aussi aux protocoles infirmiers et aux ordonnances collectives.

Pauline Rodrigue et Danye Nadeau ont donc eu l’idée de créer une base de connaissances accessible à partir de tous les postes informatiques du CSSS. Celle-ci a été développée et elle est mise à jour en grande partie par les conseillères en soins infirmiers. Elle est devenue un guichet unique d’information, qui permet à la clientèle de recevoir des soins de qualité standardisés, peu importe le lieu où ils sont dispensés.

La base de connaissances est présentée aux nouvelles employées du CSSS ainsi qu’à celles qui sont de retour après un congé prolongé. En outre, les conseillères présentent les nouveautés aux infirmières en poste et leurs échanges aident à enrichir son contenu. D’autres professionnels y ont participé, incluant ceux de la pharmacie, des ressources humaines, de la prévention des infections et du service de santé.

À partir de cet outil convivial, toutes les infirmières ont accès aux informations essentielles pour mener leur tâche à bien. Cet outil a notamment été fort utile lors de l’épisode de la grippe A (H1N1), alors que la quantité d’information mise à jour, diffusée à un rythme très rapide, rendait son accessibilité impossible sur support papier. Toute l’information a donc été déposée à mesure dans un onglet de la base de connaissances.

Par ailleurs, les jeunes infirmières ont accès facilement et rapidement à la base de connaissances, ce qui permet de diminuer l’anxiété reliée à des procédures complexes, surtout lorsqu’elles travaillent durant les périodes où les conseillères sont absentes. Bien sûr, la clientèle bénéficie aussi de cet outil puisqu’il lui assure de recevoir partout des soins basés sur les meilleures pratiques. Et puisque l’infirmière passe moins de temps à chercher des renseignements, elle peut consacrer plus de temps à ses clients.

Selon un sondage effectué auprès de 95 infirmières et infirmières auxiliaires, 90 % des répondants ont dit connaître la base de connaissances. Son taux d’utilisation est passé de 63 % en 2011 à 88 % en 2012. De plus, 97 % des répondants ont indiqué que l’information était utile pour améliorer la qualité des soins dispensés.

Par ailleurs, cet outil est en voie d’être intégré à l’intranet du CSSS de Beauce, ce qui le rendra encore plus facilement accessible, même à domicile.

La base de connaissances a suscité beaucoup d’intérêt dans d’autres secteurs du CSSS. Un outil semblable est en développement dans le secteur administratif et dans celui des mesures d’urgence.

Le concours Innovation clinique a été lancé par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec en 1995. Il valorise la contribution clinique des infirmières de toutes les régions du Québec à la qualité des soins offerts à la population, à l’efficacité des services de santé et à l’avancement de la profession d’infirmière. Les gagnants régionaux méritent un certificat et une bourse de 1000 $ et ils sont admissibles au Grand prix Innovation clinique remis à l’occasion du congrès annuel de l’OIIQ, qui se tiendra les 28, 29 et 30 octobre 2012.

 

– 30 –

 

 

Source :
Ginette Bernier
Ordre régional des infirmières et infirmiers de Chaudière-Appalaches

Information :
Nancy Duperron, B. Sc. inf.,
Conseillère clinique et prévention des infections
CSSS de Beauce
418 774-3304, poste 2811
Nancy.duperron.csssbeauce@ssss.gouv.qc.ca

Lise Provost, M. Sc., M. Éd.
Attachée de presse
Direction principale, Stratégie, services et communication
Ordre des infirmières et infirmiers du Québec
514 935-2501, poste 6225