Élaboration de l'examen

Comment se déroule la traduction de l'examen?

La traduction de l’examen professionnel est un processus rigoureux qui comporte quatre étapes :

Comment la note de passage est-elle établie?

La méthode retenue pour déterminer la note de passage de l’examen est la méthode Angoff. Cette méthode est reconnue en matière d’évaluation des compétences. Elle fait appel à la collaboration d’un comité formé d’enseignants et de professeurs dans les programmes de formation initiale et permet de tenir compte du niveau de difficulté de l’examen.

La note de passage, qui a été fixée 55 %, reflète le seuil établi pour déterminer si les candidats sont aptes ou non à exercer la profession infirmière.

Les différences régionales entre les milieux de travail sont-elles prises en considération dans l’élaboration de l’examen?

L’examen vise à évaluer les candidats en début de pratique. Les questions posées à l’examen doivent nous permettre d’évaluer que vous êtes apte à exercer la profession, peu importe la région où vous travaillerez. C’est pourquoi nous évitons d’intégrer dans les questions des éléments propres à une région.

Comment puis-je participer à l'élaboration du prochain examen professionnel?

Pour faire partie du comité d’élaboration de l’examen, vous devez posséder au moins cinq ans d’expérience comme infirmière. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter la section « Comités liés à l’examen professionnel ».

Qui élabore l'examen professionnel de l'OIIQ?

L’examen est élaboré par un comité d’infirmières et d’infirmiers qui exercent dans différents milieux de soins. Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à consulter la section « Comités liés à l’examen professionnel ».

Vais-je être informé de la pondération des questions à l’examen?

Dans les cahiers d’examen, le nombre de points accordé est indiqué à côté de chaque question.

Comment se fait la pondération des questions?

La pondération des questions est déterminée par les comités au cours de l’élaboration des questions. Chaque situation clinique vaut 100 points et ceux-ci sont répartis selon l’importance relative des éléments évalués dans la situation.