Prescription infirmière

Quelle sera la démarche d’une infirmière répondant aux critères prévus au règlement pour obtenir les autorisations de prescription?

L’OIIQ procédera à l’analyse des demandes provenant des infirmières visées par le règlement et à la délivrance des attestations conformément aux conditions énoncées dans le règlement. Ce n’est uniquement qu’à partir du 11 janvier 2016 qu’une infirmière pourra soumettre une demande. Celle-ci sera alors examinée à condition que tous les documents requis soient présentés.

Pour quelles raisons le règlement exclut-il les futures infirmières titulaires d’un diplôme d’études collégiales?

Comme tous les autres règlements d’autorisation adoptés par le CMQ, celui-ci n’autorise la prescription de médicaments ou d’analyses de laboratoire qu’à des professionnels titulaires d’un diplôme universitaire de niveau baccalauréat. À ce titre, la prescription est une activité professionnelle qui implique un niveau de responsabilité accrue pour le professionnel visé et un risque de préjudice dont il faut tenir compte.

Quand les infirmières visées par le règlement pourront-elles commencer à prescrire?

Le 11 janvier 2016, le règlement entrera en vigueur.

À partir de cette date, les infirmières répondant aux conditions énoncées dans le règlement et ayant obtenu une attestation de l’OIIQ pourront prescrire dans les domaines visés par le règlement. 

Quels sont les objectifs poursuivis par les activités de prescription infirmière?

Les activités de prescription infirmière visent à améliorer l’accès aux soins et à assurer une meilleure continuité des soins. L’infirmière autorisée à prescrire pourra ainsi mieux répondre aux besoins du patient, notamment en soins de proximité.

Qu’en est-il de la prescription infirmière?

Il s’agit d’un outil supplémentaire pour les infirmières. Il s’ajoute aux activités réservées à la profession. Le règlement qui permet la prescription infirmière a été adopté à l’automne 2015 par le gouvernement. Il entrera en vigueur le 11 janvier 2016.