Retour à la profession

Pourquoi dois-je payer la cotisation à l'Ordre, et ce, sans savoir si je devrai ou non suivre un cours de perfectionnement?

Vous devez acquitter la cotisation à l'Ordre puisque les décisions du Comité exécutif ne s'appliquent qu'aux membres de l'Ordre, c'est-à-dire aux infirmières et infirmiers inscrits au Tableau. Si vous ne vous inscrivez pas au Tableau, vous n'êtes pas membre de l'Ordre et vous ne pouvez, en aucune circonstance, utiliser le titre d'infirmière ou exercer la profession d'infirmière.

Je n'ai pas travaillé le nombre requis de 500 heures depuis quatre ans. Que devrais-je faire?

Vous devez, au même titre que la personne qui n'a pas exercé depuis quatre ans, démontrer que vous avez tenu à jour vos connaissances et habiletés et que vous êtes en mesure d'exercer la profession de manière compétente. Avant de rendre sa décision, le Comité exécutif étudiera votre dossier et prendra en considération votre expérience antérieure, vos efforts de mise à jour, votre contexte de pratique et le risque potentiel pour le public.

Je n'ai pas exercé depuis quatre ans. Je désire reprendre l'exercice de la profession. Je suis visée par le règlement et mes connaissances ne sont pas à jour. Que devrais-je faire?

Le Comité exécutif de l'Ordre pourrait décider de vous imposer un stage d'actualisation, d'une durée de quatre mois, que vous pourrez effectuer dans un établissement d'enseignement collégial; si cela ne vous convient pas, vous pouvez soumettre au Comité exécutif un programme individualisé de stage dans un milieu que vous aurez choisi. Si le Comité exécutif approuve ce programme individualisé, vous pourrez alors entreprendre votre stage.

Le Comité exécutif m'a imposé un stage mais je suis en situation d'invalidité temporaire. Suis-je obligée d'effectuer le stage?

Non et oui. Non, si vous n'exercez pas la profession d'infirmière. Oui, dès que vous serez apte à reprendre l'exercice de la profession d'infirmière.

Je suis gestionnaire de soins et de services de santé. Je fais de la recherche en sciences infirmières. Je travaille à titre de consultante en gestion de soins et de services. J'enseigne à des infirmières et à des infirmières auxiliaires. Suis-je visée par le règlement?

Non, vous n'êtes pas visée dans la mesure où vos heures de travail, qui sont comptabilisées comme des heures travaillées à titre d'infirmière, atteignent le seuil des 500 heures fixé par le règlement. Il faut donc prendre la précaution de déclarer toutes les heures travaillées à titre d'infirmière.

Je suis avocate et infirmière. Je travaille pour un bureau d'avocats. Je n'exerce pas à titre d'infirmière mais je souhaite utiliser le titre. Que m'arrive-t-il avec ce nouveau règlement?

Lorsque vous serez informée que vous êtes visée par le règlement, vous devez vous engager par écrit envers l'Ordre à n'exercer la profession en aucune circonstance, et, dans ce cas, vous ne vous verrez pas imposer de stage. Puisque vous êtes membre en règle, vous pourrez utiliser le titre d'infirmière. Tout changement dans votre situation devra toutefois être signalé sans délai à l'Ordre, et votre dossier devra de nouveau être étudié.

Que m'arrivera-t-il si je n'ai pas exercé 500 heures au cours des quatre dernières années?

Vous êtes alors visée par le règlement. Mais celui-ci prévoit que le Comité exécutif de l'Ordre peut imposer un stage ou un cours de perfectionnement, assorti ou non d'une limitation ou d'une suspension du droit d'exercer des activités professionnelles. Le Comité exécutif imposera donc un stage seulement s'il l'estime nécessaire pour la protection du public, après un examen attentif de votre situation et après vous avoir permis de présenter votre point de vue.