Activités professionnelles

L’externe peut-elle ajuster le débit d’un soluté, irriguer et enlever le dispositif?

Oui, l’externe peut ajuster le débit d’un soluté et elle peut irriguer et enlever le dispositif.

L’externe peut-elle procéder à la double vérification des médicaments à haut risque de préjudice?

La double vérification n’est pas une activité réservée au sens de la loi puisqu’il ne s’agit pas de préparer, de mélanger ou d’administrer ledit médicament. Rappelons que la personne qui administre le médicament est toujours la responsable de cette activité.

L’externe peut-elle faire le décompte des narcotiques ou contresigner une dose de narcotique jetée?

Chaque établissement est responsable d’adopter une politique de contrôle des narcotiques selon les lois et les règlements en vigueur. Cette politique détermine les professionnels (infirmières, CEPI ou autres) qui ont accès aux narcotiques de même que la méthode de contrôle qu’ils doivent appliquer, par exemple pour le décompte.

L'externe peut-elle effectuer des prélèvements capillaires, car ces derniers n’apparaissent pas au Règlement?

Oui, elle le peut, puisqu’ils ne présentent pas un risque élevé de lésions ou de préjudices, les prélèvements capillaires ne sont plus une activité réservée depuis l’entrée en vigueur, en 2003, du projet de loi no 90. L’externe peut donc les faire à condition d’avoir la compétence nécessaire.

Est-ce que l’externe peut faire les pansements aseptiques, comme les pansements compressifs, les pansements de cathéters veineux centraux, les pansements des drains thoraciques?

Oui, toujours dans le respect des limites de ses compétences et de son expérience, l’externe peut théoriquement faire les mêmes types de pansements que l’infirmière. Ses capacités légales à l’égard des pansements sont très larges. L’externe est encadrée dans la réalisation des pansements d’une part par ses propres limites, et d’autre part par les directives de l’infirmière ou la prescription du médecin.

Est-ce que l’externe peut demander au patient de faire des exercices passifs/actifs et des exercices respiratoires?

Oui, tous ces gestes peuvent être effectués par l’externe, à condition bien sûr qu’elle soit en mesure de les accomplir avec la même rigueur et la même compétence que l’ensemble des activités qu’elle accomplit. Il s’agit d’activités non réglementées qui peuvent être faites par une personne autre qu’une infirmière et qui sont bénéfiques pour la santé du patient.

Est-ce que l’externe peut effectuer toutes les tâches que fait une préposée aux bénéficiaires?

Oui, bien que l’externe puisse effectuer l’ensemble des tâches accomplies par une PAB, il est primordial de garder en tête l’objectif de l’externat, c’est-à-dire de contribuer à l’apprentissage d’une étudiante en lui permettant d’exercer certaines activités professionnelles.

Est-ce que l’externe peut mesurer les ingesta/excreta et vidanger un dispositif fermé d’une plaie?

Oui, la mesure des ingesta/excreta et la vidange d’un dispositif fermé d’une plaie ne sont pas des activités réservées à un professionnel au sens de la Loi sur les infirmières et les infirmiers. Elles peuvent donc être effectuées par l’externe qui doit s’en acquitter avec la même rigueur et la même compétence que l’ensemble des activités qu’elle accomplit.

Est-ce que l’externe en soins infirmiers peut réaliser des activités autres que celles qui lui sont permises en vertu du Règlement sur les activités professionnelles pouvant être exercées par des personnes autres que des infirmières et des infirmiers?

Oui, à l’exception de celles qui sont réservées à un professionnel. Tout comme les autres membres de l’équipe de soins infirmiers, elle peut effectuer des activités non réservées à des professionnels. Il est toutefois primordial de garder en tête l’objectif de l’externat, c'est-à-dire de contribuer à l’apprentissage d’une étudiante en lui permettant d’exercer certaines activités professionnelles.