Accéder à la profession

Infirmière ou infirmier en soins généraux

Description

Détenant un diplôme d’études collégiales, l’infirmière ou l’infirmier en soins généraux évalue l’état de santé d’un patient ou d’un groupe de personnes et détermine les soins à apporter en collaboration avec les autres membres de l’équipe soignante. Cette personne administre les médicaments et les traitements prescrits par un médecin en utilisant les techniques et les équipements appropriés, surveille et signale les symptômes ou les changements qui surviennent dans l’état de santé des patients, et informe les patients et leurs proches sur l’évolution du traitement et la façon de réaliser les soins une fois à la maison. Elle peut aussi assister les médecins lors d’interventions chirurgicales ou d’autres actes médicaux.
 

Au quotidien

L’un des plus grands défis est d’être en mesure de parer à l’imprévu. On doit toujours rester aux aguets, détecter le moindre changement dans l’état d’un patient et réagir rapidement. Mais c’est extrêmement valorisant ! On aide vraiment les gens, en les soignant, bien sûr, mais aussi en les rassurant et en leur montrant qu’ils ne sont pas seuls. Quand un patient nous sourit ou nous remercie, on comprend tout de suite qu’on a fait le bon choix de profession. 

 

Milieu de travail

La grande majorité de l’effectif infirmier travaille dans des établissements du réseau de la santé et des services sociaux (centres hospitaliers, cliniques, CLSC, CHSLD, centres de réadaptation, etc.). En milieu hospitalier, le personnel infirmier effectue souvent des rotations dans les différentes unités selon les besoins de l’établissement. 

 

En bref

Formation : diplômes d’études collégiales (DEC) en soins infirmiers (3 ans)

Responsabilités : évaluer l’état de santé, prodiguer les soins prescrits, informer les patients et leurs proches

Qualités recherchées : empathie, aptitudes à communiquer, résistance au stress et à la fatigue

Salaire : de 42 700 $ à 68 000 $* par année

 

 


* Le salaire est basé sur l’échelle salariale en vigueur le 1er avril 2016 et ne tient pas compte des ajustements relatifs aux différentes primes liées aux fonctions.