Accéder à la profession

Exercer au Québec

Souhaitez-vous immigrer et exercer la profession infirmière au Québec? Voici un portrait de la profession et certaines informations à connaître.

La profession infirmière

Plusieurs lois et règlements encadrent la profession infirmière, notamment la Loi sur les infirmières et les infirmiers. Celle-ci définit le champ d’exercice et les 17 activités réservées à la profession infirmière, dont l’évaluation et la surveillance clinique.

L’exercice de la profession infirmière au Québec se caractérise par l’expertise, l’autonomie et le leadership clinique de ses membres. L’infirmière ou l’infirmier doit déterminer et ajuster le plan thérapeutique infirmier, coordonner l’équipe de soins et travailler en collaboration interprofessionnelle.

Les perspectives d’emploi sont nombreuses et diversifiées dans toutes les régions du Québec. Les infirmières et infirmiers œuvrent dans :

  • des centres hospitaliers (CH);
  • des centres locaux de services communautaires (CLSC);
  • des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD);
  • des cliniques médicales;
  • des centres de santé.

Certains membres de la profession exercent également dans l’enseignement, la recherche et la gestion.

 

Le système professionnel et les ordres

Au Québec, tous les professionnels sont régis par un ordre dont la mission principale est la protection du public. Ainsi, la profession infirmière s’inscrit dans le système professionnel québécois.

Toute personne qui désire exercer comme infirmière ou infirmier au Québec doit détenir un permis délivré par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et s’inscrire annuellement au Tableau comme membre actif. Cette personne obtient alors le statut de membre de l’Ordre.

Pour réaliser son mandat de protection du public, l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec a recours à différents mécanismes, comme :

  • l’admission à la profession par la délivrance d’un permis;
  • la surveillance de l’exercice de la profession par l’inspection professionnelle;
  • le développement de la profession par, entre autres, l’amélioration de la qualité de la pratique infirmière et la formation continue;
  • l’encadrement réglementaire de l’exercice de la profession;
  • le contrôle de l’intégrité de ses membres par la discipline;
  • le contrôle de l’exercice illégal de la profession et de l’usurpation du titre à l’égard de personnes non membres qui exercent la profession et portent le titre.

 

Infirmière ou infirmier d’une autre province canadienne

Pour toute information relative à l’obtention du permis d’exercice de l’OIIQ à l’intention des infirmières et infirmiers provenant d’une autre province ou d’un territoire canadien que le Québec (ALEC), consultez :

 

 

Infirmière ou infirmier de la France

Pour toute information relative à l’obtention du permis d’exercice de l’OIIQ à l’intention des infirmières et infirmiers de la France admissibles à l’ARM ou non, consultez :

 

 

Infirmière diplômée ou infirmier diplômé hors Canada

Pour toute information concernant l’obtention du permis d’exercice de l’OIIQ à l’intention des infirmières et infirmiers diplômés hors du Canada et non admissibles à l’ARM, consultez :

 

 

 

Nous joindre

Pour en savoir plus sur les étapes à suivre en vue de l’obtention de votre permis d’exercice de la profession infirmière au Québec, contactez-nous à equivalence-br@oiiq.org.