Accéder à la profession

Infirmière diplômée ou infirmier diplômé hors Canada

Si vous avez obtenu un diplôme d’un autre pays que le Canada ou la France, vous devez effectuer une demande de reconnaissance d’équivalence de diplôme ou de formation. Voici tout ce que vous devez savoir avant de commencer votre demande de permis d’exercice.

Et si je venais m’établir au Québec?

 

Plus de 78 000 infirmières et infirmiers inspirent confiance en travaillant avec compétence et bienveillance pour offrir les meilleurs soins de santé possible à la population québécoise.

Les perspectives d’emploi sont aussi nombreuses que diversifiées et les infirmières et infirmiers sont présents dans toutes les régions du Québec.

 
Lire la suite

Au Québec, le système professionnel est régi par le Code des professions. Tous les professionnels sont encadrés par un ordre dont la mission principale est la protection du public. Ainsi, toute personne qui désire travailler comme infirmière ou infirmier au Québec doit être membre de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ).

Comme la profession infirmière est réglementée, le titre d’infirmière ou d’infirmier lui est réservé. Une personne non membre de l’OIIQ ne peut porter ce titre ou laisser croire qu’elle est membre en se l’attribuant. Le titre professionnel a pour but d’informer le public sur la nature des services offerts, tout en étant un gage de compétence confirmant que le membre de la profession répond aux exigences requises par l’ordre professionnel encadrant sa profession.

Chaque année, l’OIIQ produit des rapports statistiques sur l’effectif infirmier ainsi que sur la relève infirmière au Québec et dans les 17 régions administratives québécoises. Consultez les faits saillants pour en apprendre davantage sur le portrait de la profession.

 

En quoi consiste la profession infirmière au Québec?

 

Les infirmières et infirmiers québécois exercent une profession exigeante en collaboration avec d’autres professionnels.

Les membres de la profession doivent faire preuve d’un excellent jugement clinique, se maintenir à la fine pointe des connaissances en santé et posséder une connaissance appropriée du français pour exercer la profession dans cette langue.

 
Lire la suite

La profession infirmière est encadrée par la Loi sur les infirmières et les infirmiers qui dicte son champ d’exercice ainsi que les 17 activités qui lui sont réservées.

Selon le lieu d’exercice, l’infirmière ou l’infirmier devra collaborer avec d’autres professionnels de la santé. L’équipe de soins peut notamment inclure des médecins, des infirmières et infirmiers auxiliaires et des préposés aux bénéficiaires.

L’Office québécois de la langue française exige que les professionnels aient une connaissance appropriée du français leur permettant d’exercer la profession dans cette langue. Toute personne qui désire obtenir un permis d’exercice doit se soumettre à un examen évaluant sa connaissance du français, à moins de répondre à certaines conditions énumérées à l’article 35 de la Charte de la langue française.

Certaines ressources peuvent aider à parfaire vos compétences en français comme La piqûre du français ainsi que les cours de francisation offerts par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.

 

Mon expérience et ma formation correspondent-elles à l’expertise attendue?

 

Découvrez si votre profil correspond à l’expertise attendue d’une infirmière ou d’un infirmier au Québec ou si celle-ci équivaut à celle d’une infirmière ou d’un infirmier auxiliaire en remplissant le formulaire d’autoévaluation.

Vous pourrez alors prendre une décision éclairée et commencer vos démarches auprès de l’ordre professionnel approprié.

 
Lire la suite

Les personnes possédant un diplôme ou ayant suivi une formation dans le domaine de la santé hors du Canada ou de la France doivent effectuer une demande de reconnaissance d’équivalence de diplôme ou de formation

Le Comité d’admission par équivalence de l’OIIQ est responsable de reconnaître l’équivalence d’un diplôme délivré par un établissement d’enseignement hors du Canada ou de la formation en soins infirmiers aussi acquise hors du Canada. La reconnaissance de l’équivalence du diplôme ou de la formation signifie que le niveau de connaissances et d’habiletés de la personne est similaire à celui de l’infirmière ou de l’infirmier ayant étudié au Québec.

L’admission par équivalence n’est pas la seule façon de devenir infirmière ou infirmier au Québec. Vous pouvez aussi :

Les conseillers de l’organisme Qualification Québec peuvent aussi vous guider gratuitement vers les ressources et services les plus pertinents pour faire reconnaître votre formation et vos compétences.

 

Comment puis-je formuler une demande d’admission par équivalence?

 

L’ouverture du compte se fait en ligne.

Ouvrir un compte

Vous recevrez ensuite un code d’accès par courriel vous permettant de vous connecter à la plateforme sécurisée et de commencer votre demande.

 
Lire la suite

La demande d’admission par équivalence auprès de l’OIIQ coûte environ 760 $ CA. À ces frais s’ajouteront, entre autres, les frais liés à l’évaluation comparative des études effectuées hors du Québec délivrée par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, à l’obtention des documents officiels auprès des instances de votre pays ainsi qu’à la traduction de ces documents, s’il y a lieu. Plus de détails sur la constitution du dossier vous seront fournis lors de l’ouverture de votre compte.

Il existe des programmes de prêts offerts par des organismes sans but lucratif à l’intention des professionnels formés à l’étranger. Renseignez-vous auprès de d’eux. Ils pourraient, sous certaines conditions, vous aider à obtenir un financement pour couvrir certains frais.

 

Quels documents dois-je fournir?

 

Pour déposer une demande de reconnaissance d’équivalence de diplôme ou de formation, vous devez fournir plusieurs documents. Il vous sera aussi demandé de remplir la grille qui compare votre formation et votre expérience professionnelle avec les activités infirmières au Québec.

De plus, chaque établissement d’enseignement, organisme de réglementation et employeur devra remplir une attestation concernant votre dossier, puis vous la remettre.

Les formulaires et les attestations peuvent être consultés ici.

 
Lire la suite

Vous devrez fournir une copie de votre certificat de naissance, ainsi qu’une copie de votre certificat de mariage si votre nom à la naissance a changé à la suite de cette union.

En général, les organismes appropriés devront aussi vous faire parvenir les documents relatifs à :

Certains documents rédigés dans une autre langue que le français ou l’anglais devront être traduits par un traducteur agréé du Québec ou reconnu par les autorités du pays où la traduction a été faite. L’OIIQ déterminera ce qui devra être traduit et communiquera avec vous, au besoin.

 

Comment mon dossier sera-t-il analysé?

 

Le dossier sera considéré comme complet dès que l’OIIQ aura reçu et vérifié les documents exigés.

Nous pourrions vous demander de passer un test diagnostique ou de participer à une entrevue si des précisions sur votre pratique d’infirmière ou d’infirmier dans votre pays d’origine sont requises.

 
Lire la suite

Le délai de traitement varie de quelques semaines à quelques mois, selon le nombre de dossiers reçus et leur nature.

Le test diagnostique vise à savoir si votre formation d’infirmière ou d’infirmier est similaire à celle d’une infirmière ou d’un infirmier au Québec. Il n’y a aucune note de passage et vous ne pouvez pas l’échouer. Il renseigne le comité d’admission sur votre pratique infirmière dans votre pays.

Il pourrait aussi vous être demandé de participer à une entrevue, sur place ou à distance par vidéoconférence. Encore une fois, il s’agira de valider votre type de pratique infirmière.

 

Quelles sont les décisions possibles?

 

Le Comité d’admission par équivalence (CAE) a pour mandat d’étudier toute demande de reconnaissance d’équivalence de diplôme ou de la formation et de statuer sur celle-ci.

Chaque dossier fait l’objet d’une étude comparative basée sur les diplômes et la formation, la formation additionnelle et l’expérience professionnelle.

 
Lire la suite

L’ensemble des infirmières et infirmiers diplômés hors Canada devront compléter un programme d’intégration professionnelle au contexte de pratique québécois, dont les modalités varient selon l’analyse du dossier par le CAE.
Le programme vise :

  • la familiarisation au contexte de pratique québécois sur les plans professionnel, légal, déontologique, organisationnel et socioculturel;
  • l’adaptation des compétences déjà acquises afin de pouvoir exercer la profession au Québec;
  • la démonstration des compétences cliniques essentielles à une pratique professionnelle sécuritaire et efficace dans un milieu de soins québécois.

Selon l’analyse du dossier, le programme d’intégration professionnelle pourra se faire en milieu clinique ou dans un établissement d’enseignement.

Il est aussi possible que le CAE vous demande de suivre certains cours ou encore d’effectuer la formation initiale afin d’exercer la profession infirmière au Québec.

Si le traitement de votre demande d’équivalence ou de révision ne vous satisfait pas, vous pouvez faire appel au commissaire à l’admission aux professions.

 

Comment se déroule le programme d’intégration professionnelle?

 

Le programme d’intégration professionnelle en milieu clinique se déroule habituellement dans un centre hospitalier. Vous devrez donc trouver un milieu hospitalier prêt à vous accueillir et à vous accompagner pour l’effectuer.

En ce qui concerne le programme en établissement d’enseignement, une liste de collèges offrant la formation vous sera transmise.

 
Lire la suite

Il est de votre responsabilité de trouver l’établissement où vous souhaitez effectuer votre programme d’intégration professionnelle, que ce soit en milieu clinique ou dans un établissement d’enseignement.

L’organisme Recrutement Santé Québec peut vous aider dans vos démarches d’intégration professionnelle.

Pour effectuer le programme d’intégration professionnelle, peu importe les modalités, vous devrez détenir un certificat d’immatriculation délivré par l’OIIQ au coût d’environ 230 $ CA.

Notez également que le statut d’immigration (visiteur, résident, citoyen, etc.) risque d’avoir un impact sur le déroulement du programme d’intégration professionnelle. Renseignez-vous auprès des instances concernées.

Dès que l’OIIQ aura constaté la réussite du programme d’intégration professionnelle et reconnu votre équivalence, le statut de candidate ou candidat à l’exercice de la profession infirmière vous sera octroyé. Vous pourrez donc travailler à ce titre, jusqu’à la réussite de l’examen professionnel. Ce statut temporaire vous donne le privilège d’exercer certaines des activités réservées aux infirmières et infirmiers, selon certaines conditions.

 

Qu’est-ce que l’examen de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec?

 

L’examen professionnel de l’OIIQ est obligatoire et détermine votre aptitude à exercer la profession infirmière.

Il vise à évaluer les connaissances, les habiletés et le jugement nécessaires pour résoudre des situations cliniques semblables à celles qui se présentent dans l’exercice courant de la profession infirmière au Québec.

 
Lire la suite

L’examen professionnel est un examen écrit comprenant de 45 à 50 situations cliniques, auxquelles se rattachent de 135 à 150 questions à choix de réponse. Il existe plusieurs façons de s’y préparer, comme à l’aide d’un guide de préparation et de capsules vidéo.

L’OIIQ tient deux sessions d’examen par année, soit à l’automne et à l’hiver. Il est obligatoire de vous présenter lors de la convocation. Toute absence non motivée à l’examen professionnel entraîne un échec. Une fois que le statut de CEPI a été octroyé, vous avez droit à trois essais dans un délai de deux ans pour réussir l’examen professionnel.

Les droits d’inscription à l’examen professionnel sont d’environ 640 $ CA.

 

Que se passe-t-il après l’obtention de mon permis?

 

Le permis, à lui seul, n’est pas suffisant pour que vous puissiez exercer la profession infirmière et utiliser le titre.

Vous devez obligatoirement vous inscrire chaque année au Tableau de l’OIIQ.

 
Lire la suite

Pour vous inscrire au Tableau de l’OIIQ, vous devez remplir une déclaration et acquitter les frais y afférents (environ 470 $ CA ). Vous devez renouveler votre inscription chaque année afin d’être membre en règle de l’OIIQ, d’exercer la profession infirmière et d’avoir l’autorisation d’utiliser le titre.

 

Qu’en est-il de l’examen de français?

 

L’Office québécois de la langue française (OQLF) exige que toutes les personnes faisant partie d’un ordre professionnel aient une connaissance appropriée de la langue française.

 
Lire la suite

En attente de la réussite de l’examen de français, une personne diplômée hors Québec déclarée apte à exercer la profession infirmière au Québec peut demander à l’OIIQ de lui délivrer un permis temporaire.

 

Nous joindre

Pour en savoir plus sur les étapes à suivre en vue de l’obtention d’un permis d’exercice à titre d’infirmière ou d’infirmier au Québec, contactez-nous à equivalence-br@oiiq.org.