La double vérification n’est pas une activité réservée au sens de la loi puisqu’il ne s’agit pas de préparer, de mélanger ou d’administrer ledit médicament. Rappelons que la responsabilité de cette activité incombe à la personne qui administre le médicament.