Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Avis conjoint : installation et retrait d’un implant contraceptif

23 juin 2022
Avis conjoint : installation et retrait d’un implant contraceptif

Une analyse a été effectuée par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) et le Collège des médecins du Québec (CMQ) quant à la possibilité qu’une infirmière ou qu’un infirmier puisse installer et retirer l’implant contraceptif Nexplanon. 

Au terme de l’analyse effectuée, l’OIIQ et le CMQ concluent que les infirmières et infirmiers peuvent procéder à l’insertion et au retrait de l’implant contraceptif hormonal selon une ordonnance individuelle. Ces activités peuvent être réalisées dans le cadre de certaines activités réservées, visées à l’article 36 (paragraphes 1°, 2°, 8° et 11°) de la Loi sur les infirmières et les infirmiers.

Comme pour toute activité infirmière, les infirmières et infirmiers doivent exercer ces activités tout en respectant leurs obligations professionnelles et déontologiques.

Pour en savoir plus

 

Informations visant les infirmières et infirmiers ayant le droit de prescrire

En vertu du Règlement sur certaines activités professionnelles qui peuvent être exercées par une infirmière et un infirmier, l’infirmière ou l’infirmier autorisé à prescrire dans le domaine de la santé publique peut prescrire la contraception selon le Protocole de contraception du Québec(PCQ).

Toutefois, considérant que l’implant contraceptif ne se retrouve pas actuellement dans le PCQ, l’infirmière ou l’infirmier ne peut pas le prescrire. Il est prévu que l’implant contraceptif sera intégré dans la prochaine version du PCQ, qui sera mis à jour sous peu par l’INSPQ.