Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Conclure à la présence d’un trouble chez un enfant d’âge préscolaire dans le but de déterminer les services de réadaptation

14 mars 2019
Conclure à la présence d’un trouble chez un enfant d’âge préscolaire dans le but de déterminer les services de réadaptation

Cet article fait suite au questionnaire intitulé Champ d’exercice infirmier : testez vos connaissances, où nous vous demandions d’associer des actes à des activités réservées.

 

Conclure à la présence d’un trouble chez un enfant d’âge préscolaire dans le but de déterminer les services de réadaptation fait référence à l’activité réservée d'évaluer un enfant qui n’est pas encore admissible à l’éducation préscolaire et qui présente des indices de retard de développement.

 

Selon le guide explicatif de l’OPQ (2013), cette activité concerne un enfant qui n’est pas encore admissible à l’éducation préscolaire. Il s’agit d’une activité réservée à l’infirmière ainsi qu’au travailleur social, au psychologue, au psychoéducateur, à l’orthophoniste, à l’audiologiste, à l’ergothérapeute et au médecin dans le cadre de leurs champs d’exercice respectifs. Cette activité est réservée lorsqu’elle a pour but de déterminer des services de réadaptation et d’adaptation appropriés.

Les infirmières qui pratiquent auprès de cette clientèle sont susceptibles d’être appelées à exercer cette activité réservée. En effet, lors de contacts avec les enfants d’âge préscolaire, les infirmières peuvent procéder à l’évaluation de ces enfants afin de préciser la nature et de mesurer l’intensité de leurs difficultés, ou encore de conclure à la présence d’un trouble. L’évaluation peut être faite lors d’un suivi périodique au cours duquel l’infirmière procède à un examen clinique à l’aide de l’ABCdaire tout en effectuant une évaluation de l’histoire de santé, ou encore au moment de la vaccination des enfants – moment rendant possible la prestation de conseils à caractère préventif et anticipatoire selon l’étape de développement de l’enfant.

L’ABCdaire est un outil permettant de surveiller la santé et de favoriser le développement optimal des enfants d’âge préscolaire. L’infirmière qui procède à un suivi periodique selon le modèle de l’ABCdaire évalue l’enfant dans toutes les sphères de son développement, et ce, dans une optique de suivi collaboratif avec les autres professionnels impliqués, lorsque nécessaire.

 

Deux formations sont offertes par l'OIIQ sur le sujet:  

 

Pour en savoir plus 

Pour aller plus loin