Communiqué de presse

COVID-19 : tests de dépistage sans ordonnance par les infirmières et infirmiers et supervision à distance des CIPS

04 mai 2020
COVID-19 : tests de dépistage sans ordonnance par les infirmières et infirmiers et supervision à distance des CIPS

Montréal, le 4 mai 2020À la demande de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), le ministère de la Santé et des Services sociaux confirme que les infirmières et infirmiers ont les compétences et les connaissances pour procéder aux tests diagnostiques de la COVID-19 sans ordonnance. « Permettre une telle activité aux infirmières et infirmiers favorisera un suivi plus rapide de la clientèle en vue d’enrayer la propagation du virus. Ainsi, quelque 53 500 infirmières et infirmiers seraient en mesure d’intervenir en ce sens. Nous savons que le dépistage de la COVID-19 est un facteur de succès non négligeable dans la lutte contre sa propagation alors que s’amorcera, au cours des prochaines semaines, le déconfinement graduel, conformément aux directives énoncées par les autorités gouvernementales », a indiqué Luc Mathieu, président de l’OIIQ.

Les infirmières et infirmiers sont autorisés à procéder sans ordonnance au dépistage de la COVID-19 en conformité avec les directives émises par les autorités, à recevoir directement les résultats des tests initiés et ainsi, à assurer le suivi clinique requis auprès de la clientèle dans les limites de leurs compétences. Toujours dans un esprit de collaboration interprofessionnelle, cette autorisation permettra un arrimage plus fluide du suivi clinique dans le cadre de la prévention et de la lutte à l’égard de la COVID-19.

 

Supervision à distance des CIPS

L’obligation de la présence sur place du superviseur est levée pour les candidates infirmières praticiennes spécialisées et les candidats infirmiers praticiens spécialisés (CIPS), comme le recommandaient l’OIIQ et le Collège des médecins du Québec (CMQ). À compter d’aujourd’hui, et ce, jusqu’à nouvel ordre, les CIPS pourront exercer les activités médicales prévues au Règlement sur les infirmières praticiennes spécialisées du CMQ sous la supervision, à distance, d’une infirmière praticienne spécialisée ou d’un infirmier praticien spécialisé, ou encore d’un médecin, pour autant que ces derniers soient disponibles en tout temps en vue d’une intervention rapide.

Les CIPS ont réussi leur programme de formation et ont les compétences requises pour intervenir auprès de la clientèle visée par la COVID-19, mais sont dans l’attente de réussir leur examen de certification.

 

Coffre à outils virtuel pour exercer auprès des personnes âgées en hébergement

Un coffre à outils virtuel a été conçu par l’OIIQ pour que les infirmières et infirmiers travaillant auprès des personnes âgées en hébergement viennent prêter main-forte dans le réseau public ou le réseau privé. L’objectif est de circonscrire certaines informations utiles en regard des soins aux personnes âgées en hébergement dans un seul endroit, facilement accessible, en soutien à ces membres de la profession infirmière.

En savoir plus : Coffre à outils de l'OIIQ

 

À propos de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

L’OIIQ est le plus grand ordre professionnel dans le domaine de la santé au Québec. Il est régi par la Loi sur les infirmières et les infirmiers et par le Code des professions. L’OIIQ est également guidé par ses valeurs de gouvernance que sont la confiance, la bienveillance, le respect et l’équité. Il compte quelque 78 000 membres et quelque 16 000 étudiants immatriculés. Sa mission est d’assurer la protection du public par et avec les infirmières et infirmiers, tout en veillant à l’amélioration de la santé des Québécois. L’OIIQ a également pour mandat d’assurer la compétence et l’intégrité des infirmières et infirmiers du Québec ainsi que de contribuer à la promotion d’une pratique infirmière de qualité.