Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Créer son premier CV

28 mars 2019
Créer son premier CV

En début de carrière, il n’est pas toujours facile de rédiger son premier CV. Voici quelques astuces qui vous aideront à faire ressortir vos forces et à vous démarquer.

 

Diplôme en mains, les nouvelles cohortes peuvent avoir l’impression de ne pas avoir suffisamment d’expérience professionnelle à mettre en valeur dans leur CV. Pourtant, il n’en est rien!

 

Misez sur vos stages

 

Vos stages vous ont plongés dans la profession infirmière, et ils méritent une place de choix dans votre CV. « Les stages étudiants gagnent à être mis à l’avant-plan, regroupés par milieu de soin et précisant la clientèle servie », recommande Sébastien Ouellet, agent de la gestion du personnel - dotation au Conseil cri de la santé et des services sociaux de la Baie James.

 

Mais comment rendre ces stages attrayants aux yeux d’un recruteur? « Inutile de nommer toutes les tâches, soutient Mélissa Beaulieu, conseillère en ressources humaines agréée au Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine. Il faut plutôt mettre l’accent sur au plus deux réalisations marquantes, ou encore sur un apprentissage qui fait la différence. Pour cela, les nouvelles recrues peuvent notamment s’appuyer sur la rétroaction reçue au cours du stage. »

 

Ne négligez aucune expérience

 

Travail étudiant, bénévolat, formation complémentaire… Toutes vos réalisations peuvent démontrer vos aptitudes et votre motivation. « Des candidates et des candidats pensent que ces informations ne sont pas pertinentes et omettent de les indiquer, relève Mélissa Beaulieu. Au contraire, elles ont toutes leur place! »

 

L’idéal est bien sûr d’avoir travaillé dans le milieu des soins infirmiers durant ses études. « Exercer comme préposé aux bénéficiaires, externe ou comme CEPI a beaucoup de valeur », note Sébastien Ouellet. Sous la supervision d’un membre de la profession infirmière, ces emplois très enrichissants permettent d’acquérir de l’expérience en soins infirmiers dans les milieux de soins.

 

Vous pouvez aussi faire ressortir les compétences acquises dans d’autres emplois ou activités bénévoles. « Si vous avez exercé des fonctions d’animation dans un camp de jour, par exemple, il est certain que vous savez faire preuve de patience, que vous avez développé votre approche avec l’enfant et aussi avec le parent. C’est exactement ce que on cherche », souligne Mélissa Beaulieu. Le tout est de faire le lien entre vos expériences et le poste convoité.

 

Soignez la forme et personnalisez votre CV

 

Devriez-vous rédiger un CV chronologique ou par compétences? Selon Mélissa Beaulieu, la formule gagnante est au carrefour de ces deux approches. « Un résumé des compétences au début du CV permet de mettre tout de suite en valeur certains mots-clés importants pour les recruteurs. Ensuite, on peut présenter chronologiquement les expériences et les formations, qui sont aussi essentielles. »

 

Les recruteurs sont également sensibles aux bonnes pratiques comme la concision, la structure, la cohérence et l’orthographe. « Le CV est une carte de visite, déclare Sébastien Ouellet. Un CV bien bâti, ajusté aux exigences du poste indique une motivation certaine! »

 

La personnalisation de votre CV est donc indispensable pour vous démarquer. Sans le remanier complètement chaque fois, il faut néanmoins l’adapter en fonction de chaque offre. « C’est d’ailleurs vrai pour tous les outils de recherche d’emploi, comme la lettre de présentation », dit Mélissa Beaulieu.

 

Découvrez la section Offres d’emploi de l’OIIQ et recevez chaque semaine des affichages de postes correspondant à vos intérêts en vous abonnant au bulletin Offres d’emploi.