Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité
Soirée Florence 2021

Dans les coulisses de la grande célébration de la profession infirmière

19 mai 2021
Dans les coulisses de la grande célébration de la profession infirmière

Le 6 mai dernier se tenait l’édition 2021 de la Soirée Florence, grande célébration de l’expertise infirmière partout au Québec. Pandémie oblige, la fête a pris cette année des allures virtuelles. Qu’à cela ne tienne, nous vous emmenons dans les coulisses pour découvrir l’envers du décor!

En débouchant sur l’avenue du Parc à partir de la rue Bernard le 6 mai dernier, il ne fait pas l’ombre d’un doute que quelque chose d’inhabituel se trame au Théâtre Rialto. Devant la façade style Beaux-Arts de l’ancien cinéma de quartier, un petit attroupement d’hommes et de femmes sur leur trente-six patientent en discutant, attirant immanquablement le regard des passants. Un tournage de film ou une cérémonie de remise de prix, sans doute?

À l’intérieur, les techniciens qui s’activent au montage autour de la scène semblent confirmer la seconde hypothèse. Pandémie de COVID-19 oblige, l’équipe se déploie en un ballet parfaitement orchestré sous le plafond de vitrail ouvragé, tandis que du personnel ganté et armé de désinfectant s’assure du respect des mesures sanitaires, distribuant et disposant régulièrement des masques, nettoyant avec soin les parois de plexiglas disposées sur les planches et s’échangeant des instructions par talkie-walkie.

C’est que, dans quelques heures à peine, se tiendra une édition quelque peu spéciale d’un événement tout aussi incontournable pour la profession infirmière. La Soirée Florence, qui célèbre annuellement l’expertise infirmière à travers les parcours impressionnants de finalistes de partout au Québec, se déroulera pour la première fois de façon virtuelle, mais surtout sous le thème de l’émission En direct de l’univers animée par France Beaudoin.
 

Cette dernière est d’ailleurs sur le pied de guerre : la répétition générale bat bientôt son plein, et les artistes se succèdent dans la bonne humeur pour répéter leur numéro, accompagnés des talentueux choristes de l’émission. Entre deux chansons, France Beaudoin nous fait part de son enthousiasme : « Je suis très fière du travail que nous avons fait pour réaliser une émission à l’image des finalistes. Nous nous sommes si bien préparés que j’ai l’impression de les connaître déjà! J’ai très hâte de les rencontrer, d’échanger avec eux et de voir leurs réactions. »

Justement, les voici qui entrent dans l’enceinte du théâtre, qui arborant une jolie robe volantée, qui exhibant un beau foulard de soie. Décontractés, rayonnants, ils ne semblent pas le moins du monde intimidés par l’occasion. « Pour moi, ce sont plusieurs années d’implication pour le développement de la profession, tant au niveau local que national, qui se cristallisent dans cette nomination. C’est une magnifique marque de reconnaissance de la part de mes pairs », confie l’un des 21 finalistes à Luc Mathieu et Marie-Claire Richer, respectivement président et directrice générale de l’OIIQ, venus les accueillir. C’est dans ce bel espace aux hauts plafonds et aux grandes fenêtres donnant sur l’avenue du Parc que les finalistes pourront se restaurer et se faire faire une beauté avant le coup d’envoi de la soirée.
 

Vers 18 h, l’ambiance devient électrique alors que les finalistes, très disciplinés, descendent prendre place sur le plateau et écouter attentivement les dernières instructions de la productrice de l’émission. La cérémonie ne tardera pas à être lancée par Lyne Tremblay, présidente de la Fondation de l’OIIQ, touchée de savoir plus de 1 100 personnes à l’écoute : « C’est pour soutenir des projets infirmiers porteurs pour la profession et la population québécoise que la Fondation poursuit ses efforts de collecte de fonds. Je tiens donc à vous remercier pour votre implication dans l’avancement des sciences infirmières et l’accès aux soins. »

S’ensuivra alors 1 h 30 de célébrations et d’émotions au tempo des chansons favorites des finalistes, alors qu’artistes et choristes interprètent tour à tour grands succès disco, pop, R & B et de répertoire. Derrière chaque performance se cache une lauréate ou un lauréat, et l’on découvre bientôt le couronnement de Sonia Hepell, Céline Gélinas, Aïssatou Sidibé — en direct du Sénégal ! —, David Gourde, Liette Desjardins, Renée Descôteaux et Sara Alami Hassani dans leur catégorie respective, au cours d’entretiens passionnants avec France Beaudoin.

La soirée pourrait se terminer là, mais l’animatrice réserve une surprise à l’ensemble de la profession pour son travail exceptionnel durant la pandémie, et ce, avec la complicité d’un écrivain, poète, travailleur social et surtout « admirateur inconditionnel des infirmiers et infirmières du Québec »... Vous l’aurez deviné, David Goudreault apparaît bientôt sur les écrans pour livrer un hommage slamé plein d’éloquence et d’émotion, que nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir à tout moment. L’émission se termine sur un générique tout aussi touchant, tandis que s’égrènent plus de 600 messages de remerciements, de reconnaissance et d’encouragements à l’attention des infirmières et infirmiers partout au Québec. Nous vous invitons à le visionner sur notre compte YouTube, et laissons le dernier mot à France Beaudoin!

 

 

Commandité par  

Pour aller plus loin