Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Décider d’installer une contention

28 nov. 2018
Décider d’installer une contention

Cet article fait suite à Champ d’exercice infirmier : testez vos connaissances, où nous vous demandions d’associer des actes à des activités réservées.

 

Décider d’installer une contention fait référence à décider de l’utilisation de mesures de contention.

La Loi modifiant le Code des professions et d’autres dispositions législatives dans le domaine de la santé (2002) réserve cette activité aux médecins, ergothérapeutes, physiothérapeutes et infirmières selon leur champ d’exercice respectif, et ce, sans restriction de lieux.

Cette activité réservée signifie que l’infirmière peut, sur la base de son jugement clinique, décider de l’utilisation de mesures de contention chez un patient en tous lieux. À titre d’exemple, l’infirmière peut décider d’utiliser cette mesure en milieu scolaire, en garderie ou en camp de vacances (OPQ, 2013). Cette mesure a pour seul objectif d’empêcher la personne de s’infliger des blessures ou d’en infliger à autrui.

Décider d’utiliser une mesure de contention est une activité complexe et d’usage exceptionnel. Lorsque l’infirmière juge essentiel d’utiliser une telle mesure, elle doit prendre en considération tous les aspects de la situation de santé de la personne, utiliser son jugement clinique et tenir compte des aspects légaux et éthiques liés à la situation. Elle doit évaluer de façon rigoureuse la condition physique et mentale de la personne, particulièrement dans les premiers moments suivant l’application de la mesure de contention (MSSS, 2006). Durant l’utilisation de cette mesure, elle doit assurer la surveillance clinique de la personne, notamment des paramètres relatifs à la condition de santé physique et mentale. Elle peut aussi mettre à contribution d’autres intervenants, en leur demandant de lui signaler certains éléments, tels que les résultats de la prise des signes vitaux ou la présence de certains comportements. Le cas échéant, l’infirmière indique au PTI les directives appropriées. Elle doit également évaluer la pertinence de maintenir ou de cesser la mesure de contention. Une fois que l’infirmière a pris la décision de mettre en place une mesure de contention, les membres de l’équipe de soins peuvent l’appliquer en conformité avec le PTI établi. 

 

Pour en savoir plus

 

Pour aller plus loin