Médias

 

Relations médias :

Direction, Affaires publiques et gouvernementales
 

Colette Ouellet, directrice

Téléphone : 514 604-2298

 

Karina Sieres, conseillère, relations publiques

Téléphone : 514 895-1987


Courriel : relationsmedias@oiiq.org

 

Communiqué de presse

Demande d’injonction provisoire contre Kéven Poulin

Assurer la protection du public avant tout
28 févr. 2019
Demande d’injonction provisoire contre Kéven Poulin

Montréal, le 28 février 2019 — Investi de sa mission de protection du public, l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) tient à informer le grand public que le 25 février dernier, l’honorable Line Samoisette, juge de la Cour supérieure, a émis une injonction provisoire jusqu’au 4 mars 2019 à l’égard de Kéven Poulin. L’injonction provisoire ordonne à Kéven Poulin de cesser d’exercer illégalement la profession infirmière, d’agir de manière à laisser croire qu’il est autorisé à exercer la profession infirmière et d’usurper le titre d’infirmier.

Kéven Poulin n’est pas inscrit au Tableau des membres de l’OIIQ. Il ne possède aucun diplôme et n’a pas les compétences requises pour exercer la profession infirmière. De plus, Kéven Poulin accepte des emplois pour lesquels il a postulé, particulièrement dans les résidences privées pour personnes âgées. Il laisse croire qu’il est un infirmier notamment en fournissant de faux numéros de permis.

Bien que Kéven Poulin fasse déjà l’objet d’une poursuite pénale pour exercice illégal de la profession infirmière et usurpation de titre, il continue à poser les mêmes actes, d’où la demande d’injonction. Compte tenu du risque d’un préjudice sérieux et irréparable notamment en raison des gestes pouvant être posés par Kéven Poulin auprès de patients vulnérables, nous sommes dans l’obligation d’intervenir et d’en informer la population.

Veuillez prendre note que toute personne qui utilise le titre d’infirmière ou d’infirmier et qui exerce des activités professionnelles réservées aux infirmières et infirmiers doit être membre en règle de l’OIIQ. Il est possible de vérifier en tout temps le droit d’exercice d’une infirmière ou d’un infirmier membre de l’OIIQ. La recherche d’un membre peut se faire sur le site Web de l’OIIQ à l’aide du nom et du prénom ou du numéro de permis.
 

 

 

À propos de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

L’OIIQ est le plus grand ordre professionnel dans le domaine de la santé au Québec. Il est régi par la Loi sur les infirmières et les infirmiers et par le Code des professions. L’OIIQ est également guidé par ses valeurs de gouvernance que sont la confiance, la bienveillance, le respect et l’équité. Au 31 mars 2018, il comptait quelque 75 000 membres et quelque 16 000 étudiants immatriculés. Sa mission est d’assurer la protection du public par et avec les infirmières et infirmiers, tout en veillant à l’amélioration de la santé des Québécois. L’OIIQ a également pour mandat de contribuer à la promotion d’une pratique infirmière de qualité et d’assurer le maintien des compétences des infirmières et des infirmiers.