Pratique professionnelle

 

Espace de ressources pour l'infirmière et l'infirmier

 

Pratique professionnelle
Perspective infirmière | Septembre-octobre 2020

Démarche d’harmonisation des pratiques cliniques et d’optimisation de l’étendue de la pratique des infirmières

Pour assurer le développement des compétences infirmières

Par Chantale Simard, inf., Ph. D (c.), Line Marois, inf., B. Sc., Sylvie Massé, inf., M. Sc., MGO, Caroline Savard, inf., B. Sc., Marie-eve Poitras, inf., Ph. D., Véronique Roberge, inf., Ph. D., Johanne Déry, inf., Ph. D., Clémence Dallaire, inf., Ph. D., Maud-Christine Chouinard, inf., Ph. D.

Démarche d’harmonisation des pratiques cliniques et d’optimisation de l’étendue de la pratique des infirmières
Gestion | Démarche d’harmonisation des pratiques cliniques et d’optimisation de l’étendue de la pratique des infirmières

La Direction des soins infirmiers (DSI) du CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean s’est trouvée devant la nécessité de revoir les pratiques de soins infirmiers de l’ensemble de ses établissements en veillant à les harmoniser et à les rehausser à la lumière des données probantes et des pratiques exemplaires actuelles.

Elle a aussi soutenu les transformations pour assurer le développement des compétences infirmières et le plein déploiement de leur champ d’exercice. Retour sur cette démarche ambitieuse centrée sur la pertinence clinique des soins.

Au cours des dernières années, l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux au Québec ont subi des changements majeurs afin de favoriser et de simplifier l’accès aux services pour la population, d’améliorer la qualité et la sécurité des soins et d’accroître l’efficience et l’efficacité.

L’adoption en 2015 de la Loi modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l’abolition des agences régionales, la loi 10, obligeant les établissements de l’ensemble des régions du Québec à se fusionner, soit en un Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) ou en un Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS), a permis, pour la première fois au Québec dans ce domaine, à une seule organisation d’être responsable de l’ensemble des établissements de soins de son territoire (Levine, 2015).

Sur le plan des soins infirmiers, cette réorganisation des services a été proposée comme une occasion d’harmoniser les pratiques cliniques, tout en assurant une meilleure fluidité des services, au profit des personnes soignées et de la population (MSSS, 2015). La fusion des établissements de santé en CISSS/CIUSSS a également demandé celle des directions et des unités de soins.

 

Pour aller plus loin