Médias

 

Relations médias :

Bureau du président
 

Colette Ouellet, directrice

Téléphone : 514 604-2298

 

Karina Sieres, conseillère, relations publiques

Téléphone : 514 895-1987


Courriel : relationsmedias@oiiq.org

 

Communiqué de presse

Des conditions d’exercice gagnantes en soins infirmiers

Entre protection du public et obligations déontologiques
23 janv. 2019
Des conditions d’exercice gagnantes en soins infirmiers

Montréal, le 23 janvier 2019 — Fort de sa mission de protection du public, l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) interpelle à nouveau les directions d’établissements, les instances syndicales et le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) pour la mise en œuvre de solutions durables afin de permettre aux infirmières et infirmiers – qui dénoncent toujours leurs conditions d’exercice difficiles – d’offrir une prestation sécuritaire de soins et d’exercer la profession dans le respect de leurs devoirs et obligations déontologiques.

Le recours au temps supplémentaire obligatoire (TSO), qui relève du domaine de la gestion et des relations de travail rappelons-le, devrait constituer une mesure exceptionnelle et être envisagé en dernier lieu. Il est important que les instances ayant la responsabilité d’agir sur les situations rapportées répondent aux préoccupations des infirmières et infirmiers pour assurer la continuité et la sécurité des soins.

« L’OIIQ réitère son entière collaboration dans le dossier de la prestation sécuritaire des soins, qu’il mène de front depuis février 2018, et pour lequel il a pris position dès 2015. Nous nous sommes d’ailleurs entretenus avec le MSSS et la FIQ à plusieurs reprises en vue de veiller à l’adéquation entre les besoins des patients et la composition des équipes de soins. Notre mission est de protéger le public, par et avec les infirmières et infirmiers », affirme Luc Mathieu, président de l'OIIQ.

Rappelons que le Code de déontologie des infirmières et infirmiers ne doit pas être utilisé par l’employeur pour gérer une situation de manque de ressources, et inversement, par les infirmières et infirmiers pour signifier leur refus de principe du TSO ou pour cautionner un geste collectif.

 

À propos de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

L’OIIQ est le plus grand ordre professionnel dans le domaine de la santé au Québec. Il est régi par la Loi sur les infirmières et les infirmiers et par le Code des professions. L’OIIQ est également guidé par ses valeurs de gouvernance que sont la confiance, la bienveillance, le respect et l’équité. Au 31 mars 2018, il comptait quelque 75 000 membres et quelque 16 000 étudiants immatriculés. Sa mission est d’assurer la protection du public par et avec les infirmières et infirmiers, tout en veillant à l’amélioration de la santé des Québécois. L’OIIQ a également pour mandat d’assurer la compétence et l’intégrité des infirmières et infirmiers du Québec ainsi que de contribuer à la promotion d’une pratique infirmière de qualité.