Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Pratique infirmière

Droit de prescrire : titulaires d’un DEC, faites votre demande

12 juil. 2018
Droit de prescrire : titulaires d’un DEC, faites votre demande

Si vous répondez aux conditions prévues par le Règlement sur certaines activités professionnelles qui peuvent être exercées par une infirmière et un infirmier (RLRQ, chapitre M-9, r.12.001), vous pouvez transmettre votre demande individuelle pour obtenir un numéro de prescripteur.

Conditions prévues au Règlement

Ce formulaire doit être dûment rempli par la directrice des soins infirmiers (ou sa répondante) ou par l’un des médecins signataires de l’ordonnance collective, si vous exercez ailleurs que dans un centre exploité par un établissement au sens de la Loi sur les services de santé et les services sociaux (RLRQ, chapitre S-4.2) ou de la Loi sur les services de santé et les services sociaux pour les autochtones cris (RLRQ, chapitre S-5).

  • Avoir exercé, avant le 30 juin 2017, selon une ou des ordonnances collectives concernant l’une ou l’autre des activités visées par le Règlement dans le ou les domaines suivants :
    • santé publique (cessation tabagique, pédiculose, supplément vitaminique);
    • santé publique (contraception, ITSS);
    • soins de plaies.
  • Avoir réussi la formation obligatoire intitulée Prescription infirmière : appropriation de la démarche et considérations déontologiques AVANT le 12 juillet 2018.

Si votre demande est conforme, l’Ordre vous en informera et déposera une lettre contenant votre numéro de prescripteur dans la section Mon compte.

Reconnaissance supplémentaire des compétences infirmières 

Les modifications réglementaires permettent à davantage d’infirmières et d’infirmiers de demander un numéro de prescripteur afin d’assurer un accès optimal à des soins de proximité pour la population québécoise. 

Les objectifs sont : meilleure accessibilité aux soins, réduction des délais d’attente pour la prestation de services et des risques de conséquences négatives sur la santé des personnes, diminution de la fragmentation des services, meilleure continuité des soins et utilisation accrue des connaissances et des compétences des infirmières. 

 

 

Pour toute question, consultez la section Droit de prescrire du site.
 

Pour aller plus loin