Pratique professionnelle

 

Espace de ressources pour l'infirmière et l'infirmier

 

Éditorial du président
Perspective infirmière | Hiver 2021

En 2021, le vent tourne…

Luc Mathieu, inf., D.B.A., président de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

|
21 janv. 2021
En 2021, le vent tourne…

Cette nouvelle année qui s’amorce est annonciatrice d’un vent de mobilisation sans précédent de la profession infirmière. Je suis convaincu que l’année 2021 restera à jamais gravée dans nos mémoires.

Certains d’entre vous diront que je suis optimiste. Oui, je le suis. Je fonde mes attentes sur ce que j’entends dans les milieux de soins et sur l’expérience de l’automne dernier lors de notre Forum : Au cœur de la profession infirmière.

Si nous étions quelque 1 700 infirmières et infirmiers réunis virtuellement lors de ce Forum pour signifier notre volonté de faire connaître et reconnaître notre expertise, nous serons tout aussi nombreux en mai 2021 lorsque viendra le temps de faire entendre nos recommandations qui feront en sorte d’optimiser le recours à notre expertise dans le cadre des État généraux de la profession.

Être infirmière et infirmier, c’est posséder un savoir unique, un savoir professionnel ayant besoin d’espace, requérant une autonomie professionnelle et de la reconnaissance pour s’épanouir et se placer en situation de contribution qui génère une valeur ajoutée pour les personnes que l’on soigne.

Rappelons-le! La crise sanitaire liée à la COVID-19 a non seulement exacerbé les failles de notre système de santé, mais aussi démontré avec aplomb qu’en l’absence d’un nombre suffisant d’infirmières et d’infirmiers compétents, il n’y a point d’issue pour assurer une prestation de soins et services de santé de qualité à la population.

Aujourd’hui, nous avons le devoir d’exprimer nos attentes et de faire connaître les conditions d’exercice qui feront en sorte que les infirmières et infirmiers puissent exercer en mettant à profit leurs compétences. Il ne s’agit pas de travailler plus. Il s’agit de travailler mieux dans un environnement propice à la qualité et à la sécurité des soins pour le plus grand bénéfice de la population.

Des états généraux de la profession infirmière pour prendre en main notre destinée

C’est pourquoi l’Ordre et ses partenaires vous invitent à vous prononcer sur trois enjeux incontournables dans le réseau de la santé qui auraient pour effet d’assurer le succès d’une réforme de l’accès :

1. Savoirs infirmiers et compétences infirmières : mieux y recourir pour mieux soigner.

2. Innovation et spécialisation infirmières : une voie pour les soins de l’avenir.

3. Formation infirmière : pour relever les défis du 21e siècle.

Tout est mis en œuvre afin que vous puissiez être entendus : oiiq.org/contribution.

Vous avez jusqu’au 19 février pour déposer un commentaire, un avis ou même un mémoire sur les enjeux présentés ci-dessus. Les commissaires des États généraux, deux personnalités de renom dans le domaine de la santé, soit Mme Francine Ducharme et M. Robert Salois, recevront vos recommandations et déposeront un rapport final sur la base de ce qu’ils auront lu et entendu. Un plan d’action collectif découlera ensuite de ces recommandations.

Nouveauté en 2021 – l’apport des citoyens

Qui de mieux placé pour contribuer à l’amélioration des soins et services de santé que les citoyens eux-mêmes. Ils sont cette fois-ci conviés au rendez-vous. Les enjeux sont grands! Le portrait épidémiologique du Québec a beaucoup évolué au cours des dernières années et continuera d’évoluer en raison du vieillissement de la population, de la prévalence des maladies chroniques, ainsi que des facteurs de vulnérabilité et des inégalités sociales croissantes dans la population.

Trop longtemps, nous avons échangé entre nous. Trop longtemps, nous avons conservé le débat entourant l’avenir de notre profession et l’accès aux soins entre initiés. Il est temps de sensibiliser les citoyens à l’expertise infirmière. Ils seront alors en mesure de comprendre comment l’organisation des soins et la possibilité de mettre en œuvre de nouveaux modèles de soins pourraient améliorer les soins et services de santé.

Des citoyens seront invités à participer à un processus de délibération en vue de déposer eux aussi des recommandations sur l’expertise et la contribution infirmières. Pour ce faire, ils auront accès à une panoplie d’experts : infirmières et infirmiers, chercheurs, gestionnaires et bien d’autres.

Soyez au rendez-vous les 20 et 21 mai prochains!

 

Pour aller plus loin