Dernières nouvelles

Diagnostic des troubles mentaux : six ordres professionnels rappellent le cadre de cette activité réservée
Actualité

Diagnostic des troubles mentaux : six ordres professionnels rappellent le cadre de cette activité réservée

2020 Sep 15
Diagnostic des troubles mentaux : six ordres professionnels rappellent le cadre de cette activité réservée

Six ordres professionnels du Québec rappellent que, du point de vue de la protection du public, seuls les professionnels détenant l’expérience et la formation requises devraient être autorisés à diagnostiquer ou à évaluer les troubles mentaux.

Ainsi, parmi les classes de spécialités d’infirmières praticiennes spécialisées ou d’infirmiers praticiens spécialisés (IPS), seuls les IPS en santé mentale disposent de l’expérience et de la formation requise permettant d’évaluer un trouble mental.

Les autres classes de spécialité, dont l’IPS de première ligne, vont continuer d’assurer la prise en charge et le suivi des personnes présentant des troubles mentaux diagnostiqués par un professionnel habilité. En outre, ils sont autorisés, en vertu de leur activité d’évaluation de la condition physique et mentale d’une personne symptomatique, à identifier des problèmes de santé mentale, lesquels sont susceptibles d’engendrer des perturbations mentales, émotionnelles ou comportementales. Toutefois, ces manifestations demeurent en deçà de celles associées aux troubles mentaux.

Rappelons qu’en 2012, l’évaluation des troubles mentaux a été réservée aux psychologues, aux médecins, aux infirmières et infirmiers détenteurs d’une attestation (incluant les IPS en santé mentale), aux conseillers d’orientation détenteurs d’une attestation, ainsi qu’à certains sexologues détenteurs d’une attestation pour les troubles sexuels.

 

 

Développement professionnel

Formation continue

Offres d'emploi