Actualité

COVID-19 : une réaffectation pour contribuer aux efforts de lutte

2020 Apr 03
COVID-19 : une réaffectation pour contribuer aux efforts de lutte

La réaffectation d’infirmières et d’infirmiers à d’autres environnements de soins pour contribuer aux efforts de prévention et de lutte en lien avec la COVID-19 est un droit de gérance dont dispose l’employeur afin d’assurer une prestation de soins sécuritaires aux clients. Toutefois, cette prérogative de l’employeur visant à répondre aux besoins de santé pressentis par la crise sanitaire nécessite certaines précisions.

L’article 17 du Code de déontologie des infirmières et infirmiers indique ceci : « L’infirmière ou l’infirmier doit agir avec compétence dans l’accomplissement de ses obligations professionnelles. À cette fin, l’infirmière ou l’infirmier doit notamment tenir compte des limites de ses habilités et connaissances ».

Lors d’une demande de réaffectation, il faut d’abord que vous sachiez précisément ce qu’on attend de vous dans votre nouvel environnement de travail. Si vous jugez ne pas disposer des compétences et connaissances requises, vous avez le droit et l’obligation professionnelle d’en informer votre supérieur immédiat. Si votre signalement n’est pas pris en compte, référez-vous aux mécanismes de protection de votre établissement.

Il est de votre responsabilité professionnelle de vous assurer de posséder les habiletés et connaissances requises en tout temps. Lorsque vous constatez être face à vos limites, vous devez aviser votre gestionnaire. Ensemble, vous pourrez évaluer vos besoins de formation, d’aide, d’assistance ou de supervision en vue d’être à même de contribuer selon vos compétences.

En situation exceptionnelle, il est normal de devoir prêter main-forte à vos collègues. Sachez que peu importe l’apport qui vous est demandé, vous n’avez pas à être des experts du domaine de soins visé; il s’agit plutôt de mettre votre expertise à contribution avec prudence, compétence et diligence.